Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Les vacances c’est fait pour en profiter. Pour se reposer, pour visiter et découvrir une région, pour s’éclater. Pendant cette parenthèse, on n’est jamais tout à fait pareil et 14% des Français considèrent même changer de comportement au point de devenir « méconnaissable » ! Enquête.

Il y a les fêtards, les passionnés, les calmes, les enthousiastes, les voyageurs solo, en couple ou en meute avec les amis… Le Français en vacances n’existe pas ! Encore moins le « Français moyen » en vacances. Plutôt qu’un portrait robot, cette prise de température révèle la multitude des approches et des comportements en vacances.

Les vacances, en mode avion

L’aéroport, le dernier obstacle avant les vacances! La moitié des voyageurs se débarrasse au plus vite des formalités d’enregistrement (48%), les autres prennent tout de même le temps d’un rapide check sur Facebook, d’acheter un magazine ou de faire un tour au duty free. Le voyage lui-même compte plus que la destination, dit le dicton. En effet, plus d’un quart des interrogés (26%) partagent leur joie à bord, avec leur voisin (pour les plus âgés) et avec leur amis (pour les plus jeunes); 8% profitent de l’altitude pour vérifier qu’à 10 000 mètres, les effets de l’alcool sont effectivement multipliés; tandis que 6% préfèrent se concentrer sur l’hôtesse ou le steward (pour eux, la drague commence dès le vol).

CP - aeroport

D’autres se montrent beaucoup plus sages et studieux: 9% des voyageurs piquent un somme sur l’épaule de leur voisin et 39% s’immergent dès le vol, affirmant mettre à profit le voyage en avion pour potasser la langue du pays visité. Qui a dit que les Français étaient de mauvais touristes?! Une pensée enfin pour ceux qui souffrent pendant leur vol pour Madrid ou ailleurs : 11% des vacanciers avouent avoir peur en avion, des femmes en très grande majorité.

CP - avion

Sur une plage en été

Enfin sur la plage! Une fois les pieds dans le sable, c’est crème solaire et farniente pour un quart des personnes interrogées, vient ensuite la construction de châteaux de sable pour un plagiste sur cinq. Si reluquer les plus beaux spécimens de la plage occupe avant toute chose 13% des répondants, seuls 4% ont le courage de passer à l’attaque.

Il n’y a pas que la plage en vacances. Pour presque un tiers des Français (32%), les vacances c’est se lever au chant du coq tous les jours pour visiter et découvrir les environs. Respect ! Un autre tiers se partage entre grasses matinées et relaxation (spa, espace détente…). 20% ne manquant pas une animation, ni l’occasion de sympathiser avec d’autres vacanciers aussi sympas qu’eux. 5% se mettent au contraire en mode ermite.

CP - plage

Les nuits d’été, le temps des excès…

Jusqu’où allez-vous en soirée?40% des sondés affirment la jouer « soft »: un resto, une petite balade au coucher du soleil…et au lit ! Mais pour tous les autres, les soirées d’été, c’est le moment de se lâcher : 9% osent enfin porter les tenues qui sont au placard le reste de l’année; 10% dépensent trop et savent qu’ils vont le regretter; 10% enchaînent les nuits blanches; 16% s’essaient à la langue locale, encouragés par l’alcool; 8% font jouer le sex appeal, mais sans aller plus loin, assurent-ils; pas comme les 7% qui, eux, iront plus loin, jusqu’à s’autoriser une aventure d’un soir. Sur ces points, les résultats varient, bien sûr, beaucoup avec l’âge des répondants (n’oublions pas que « vacances » riment avec « préservatif » pour 92% des 25-34 ans).

Votre plus gros excès? Un petit échantillon des nombreux témoignages anonymes de personnes qui ont eu la gentillesse de répondre à notre enquête:

– « Mes premières vacances de célibataire, j’ai dépensé près de 15 000 € dans les bars et autres loisirs… Ça a été la seule fois, j’ai regretté amèrement! »
– « Sortir avec un employé de l’hôtel, nous planquer dans le bureau du directeur pour être tranquilles 🙂 »
– « Je me suis essayé à chanter devant un groupe de vacanciers, une horreur, le lendemain il pleuvait des trombes d’eau. »
– « Insulter mon patron par email 🙂 »
– « La plage le matin tôt et le soir avant de dormir, la marche au lever du soleil et les couchers de soleil ainsi que les paysages pour en immortaliser la beauté sur mon appareil photo. »
– « Avoir pris 3 kilos en une semaine en ne mangeant que des glaces toute la journée. Un pari avec mon mari. »

CP - soiree

Connectés, les Français ?

Plus d’un tiers des répondants affirme délaisser internet le temps des vacances (37%). 1 sur 5 reste joignable en permanence avec ses proches sur les réseaux sociaux. Un tiers d’entre eux (32%) cède aussi à la tentation du selfie ou poste des statuts sur un réseau social. Rester connecté, mais pour le plaisir seulement ! Pas plus de 6% des vacanciers poussent leur conscience professionnelle au point de consulter régulièrement leur messagerie professionnelle. Enfin, 10% de rebelles se mettent en mode déconnexion totale.

Source : communiqué de presse de liligo.com du 4 août 2014

Méthodologie : Analyse fondée sur les résultats du sondage « Quel vacancier êtes-vous ? » effectué du 16 au 23 juillet sur liligo FB et ayant obtenu 896 réponses.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous