Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Malheur à ceux qui avaient prévu une visite de la Statue de la Liberté après le 29 octobre. En effet, à compter de cette date, « Lady Liberty » sera fermée pour une durée d’une année afin de subir quelques travaux de rénovation. Que voulez-vous, même la Joconde subit les outrages du temps…

En fait, plus que d’un véritable ravalement de façade pour Lady Liberty, il s’agit plutôt de lui rénover l’intérieur, pour le rendre plus sur pour les touristes. Les escaliers, les ascenseurs et les systèmes électriques et mécaniques vont être modernisés pour renforcer la sécurité et élargir l’accès. L’opération est estimée à environ 20 millions d’euros.

Comme l’a fort joliment exprimé le secrétaire américain à l’Intérieur Ken Salazar, il s’agit de faire entrer « une icône du XIXe siècle dans le XXIe siècle ». C’est légitime après 125 années de bons et loyaux services. Pendant la haute saison touristique, 18.000 personnes visitent quotidiennement la statue. 2.500 visiteurs pénètrent chaque jour dans le socle et la colonne de la statue et seuls 240 privilégiés ont la chance de pouvoir grimper jusqu’à la couronne.

A moins que la visite du célèbre monument ne figure dans votre liste des absolues priorités à visiter, vous ne devriez pas reporter un éventuel vol New York car il sera encore possible de se rendre sur Liberty Island pour admirer l’œuvre du français Bartholdi. Du reste, le monument sera toujours visible depuis le pont de New York. Une vue mythique.

Ce ne sera d’ailleurs pas la première fois que le site est rendu partiellement inaccessible aux visiteurs. Il avait été fermé après les attentats du 11 septembre 2001. La couronne n’a été ré-ouverte qu’il y a deux ans.

Pour connaitre tous les détails de cette opération, consultez le site du ministère en charge des monuments publics.

Avez-vous déjà visité la statue de la Liberté ? Saviez-vous que l’on peut lire l’inscription suivante sur la statue ? « Donnez-moi vos pauvres, vos exténués, qui en rangs serrés aspirent à vivre libres […]»

Images : mksfly, not_really_art / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous