Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Nous vantions les qualités de Tel Aviv – la plage, le soleil et la fête – pas plus tard que vendredi. Hasard du calendrier, c’est une nouvelle fois d’Israël qu’il est question aujourd’hui sur le Blog du voyageur, pour une raison moins appréciable, mais que nous devons porter à votre connaissance : les touristes peuvent désormais être légalement contraints de dévoiler leurs emails à la police, à leur arrivée à l’aéroport de Tel Aviv. Une mesure qui suscite la controverse.

C’est l’autre face d’Israël : un pays embourbé dans un conflit latent avec ses voisins Palestiniens, où les mesures sécuritaires font partie de la vie de ses habitants. Naturellement, l’aéroport Ben Gourion, la porte d’entrée du pays, ne déroge pas à la règle.

Si vous prévoyez de vous rendre en Israël à l’avenir – c’est une superbe destination que nous vous encourageons à découvrir – sachez que les services de sécurité de l’aéroport ont le droit de saisir votre ordinateur portable, votre smartphone ou votre tablette pour lire vos emails.

Le procureur général qui a rendu cette décision explique que cette mesure peut être appliquée en cas de soupçons réels de menace et précise :

« Le voyageur n’a pas à révéler son mot de passe, il ouvre lui-même sa messagerie. Il a le droit de refuser et on ne peut l’y forcer mais cela sera pris en compte au moment de la décision de le laisser entrer ou pas en Israël ».

Vous l’avez compris, si vous êtes soumis à ce type de contrôle, il vaut mieux obtempérer, sans quoi vos vacances en Israël risquent d’être considérablement raccourcies…

Cette nouvelle mesure a suscité une levée de boucliers de la part d’association de défense des libertés civiles. L’Association pour les Droits civils en Israël (ACRI) dénonce une « intrusion considérable dans la vie privée ». L’une de ses avocates estime que :

« Un touriste arrivant à l’aéroport, interrogé par des agents du Shin Bet et à qui on demande d’ouvrir sa messagerie, n’est pas vraiment en position de donner un libre consentement »,

peut-on lire dans le journal 20 minutes.

En fait, de telles pratiques existaient déjà à l’aéroport Ben Gourion, mais n’étaient alors pas encadrées par la loi. Ainsi plusieurs personnes avaient l’objet de telles fouilles : cession du mot de passe, ouverture de la boite email, des identifiants Facebook, etc. La Justice israélienne a en revanche refusé le droit aux agents du Sin Beth de réclamer le mot de passe de la boite email des voyageurs, qui seront ainsi présents au moment de la consultation par la police de leurs messages.

Photos : BernieCB, hoyasmeg / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Réponse à “Israël : la police peut lire vos emails à l’aéroport !

  1. comme vous le dites si bien , ce contrôle de mails n ‘est fait quand cas de suspections sur la personne ! ce qui est tout a fait normal ! n ‘oublions pas qu’israel subit guerre et terrorisme de la part de ses voisins depuis la date de sa création ….. ISRAEL EST UN PAYS MAGNIFIQUE qui accueille des centaines de milliers de touristes chaque année …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous