Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Oui, vous avez bien lu, il faut arrêter les selfies-otarie. C’est du moins ce que recommande la National Oceanic and Atmospheric Administration, en charge de la protection des océans aux Etats-Unis. Et ce conseil est tout à fait importable au reste du monde aussi.

Ne vous prenez plus en photo avec les otaries que vous pourriez croiser sur la plage, notamment aux Etats-Unis, en Nouvelle-Angleterre. En fait, il faudrait que vous restiez toujours à 50 mètres de distance d’elles.

La NOAA a publié récemment un article pour alerter les vacanciers : se prendre en selfie avec une otarie vous met en danger, et l’otarie aussi.

D’une part, les otaries ont des mâchoires puissantes, prévient la NOAA, qui pourraient vous laisser un souvenir cuisant de votre tentative photographique. De nombreuses blessures ont apparemment été rapportées, conséquences d’un rapprochement trop important d’humains voulant se prendre en photo avec des otaries.

Par ailleurs, si vous vous approchez trop d’un bébé otarie, vous risquez de ruiner sa vie. En effet, il n’est pas rare que les mamans otaries laissent leur progéniture sans surveillance sur la plage pendant qu’elles partent chasser. Si un mère otarie vous surprend trop près de son bébé, elle risque de conclure qu’il n’est pas sécuritaire de revenir le chercher, et de tout simplement l’abandonner.

Conclusion, vous l’aurez compris : si vous ne voulez pas causer des risques inutiles pour tout le monde, rangez ce selfie stick, et laissez les otaries tranquilles !

Photo : Baby seal par Edward Kim / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous