Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Des aéroports d’Afrique de l’Ouest misent sur un humour assez inattendu pour distiller des infos aux passagers sur leurs sites internet.

Mise à jour (4 novembre 2014) – plusieurs médias, dont le magazine de référence « Jeune Afrique » révèlent qu’en réalité les sites internet des aéroports de Bamako, Dakar, Ouagadougou et Abidjan, mentionnés dans cet article, sont des faux. Et c’est tant mieux !

Ce n’est pas vraiment le bon moment pour aller en voyage dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, touchés par l’épidémie de fièvre Ebola*. En revanche, on peut toujours aller visiter le site internet de leurs aéroports, c’est un voyage en soi. Illustration.

Le site de l’aéroport de Ouagadougou explique ceci :

« Un sévère contrôle de stupéfiants est effectué par les officiers de police de l’aéroport. La simple consommation de cannabis peut mener à des peines allant jusqu’à 6 mois de prison. Des fouilles anales sont réalisées de manière aléatoire sur des voyageurs de chaque vol et les rastafaris sont systématiquement explorés. » En voici un message de bienvenue original !

Vous avez noté l’aisance dans l’alternance d’infos tout à fait sérieuses et à prendre au pied de la lettre (6 mois de prison !) et de « vannes » (mais, concernant les Rastafaris, s’agit-il vraiment d’une blague ?). Autre exemple :

« Afin d’éviter d’interminables palabres aux guichets d’enregistrement, il est expressément demandé aux voyageurs de vérifier si leurs bagages ne dépassent pas la franchise autorisée. »

Plus intéressant encore, les considérations politiques cachées parmi les recommandations sanitaires (présenter un carnet de vaccination à jour contre la fièvre jaune, par exemple) :

« Trois ou quatre personnes sont touchées tous les 4 ou 5 ans, mais il est important de contribuer aux bénéfices du fabricant de vaccins Sanofi/Pasteur ».

La corruption est aussi égratignée au passage, cette fois sur le site de l’aéroport de Dakar :

« Un passager n’ayant aucun papier d’identité sénégalais (passeport ou carte d’identité) qu’il soit noir, parle une langue nationale ou soit cousin avec un bagagiste de l’aéroport est un passager étranger et à ce titre doit être muni d’un visa. »

Car vérification faite, le blog du Monde.fr « Big Browser » a raison, l’aéroport de la capitale du Burkina Faso n’est pas le seul à avoir fait le choix de la dérision. Ceux de Dakar au Sénégal et Bamako au Mali réservent aussi quelques surprises… Car tous ont la même équipe de concepteurs. C’est aussi sans doute le cas du site officiel de délivrance des visas du Sénégal qui précise : « Une procédure spéciale de prise d’empreintes des 10 orteils est prévue pour les voyageurs handicapés n’ayant plus de doigts et notamment pour nos compatriotes lépreux bi-nationaux résidant à l’étranger mais n’ayant plus de papiers sénégalais ».

Cliquez ici pour comparer les prix de tous les vols pour Dakar avec liligo.com.

La transparence jusqu’au morbide

Sur le site internet de l’aéroport de Dakar : une page d’information recense les plus récents accidents aériens mortels survenus dans la région et précise pour chaque accident le nombre de morts sur le nombre total de passagers. Étrangement elle n’a plus été mise à jour depuis août 2012.

accidents compagnies

Pour ce qui est des retards, la palme revient au vol DL217 de Delta du 14 avril 2014 qui est arrivé avec 14 h 23 mn de retard !

retard compagnie

* Les 3 pays cités – le Burkina Faso, le Sénégal et le Mali – ne sont pas touchés par l’épidémie du virus Ebola.

Photo : Mali Buzz / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “L’humour grinçant des aéroports de Bamako, Dakar et Ouagadougou

  1. Pour le côté positif à propos du Sénégal, une petite recherche sur les vols low cost juste par curiosité m’a permis de trouver un vol A/R Paris/Dakar avec une escale pour le prix pour le moins avantageux de 422€ toutes taxes comprises ( départ le 28 août et retour le 8 octobre ).Pour moins cher, prévenez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous