Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Et si cette petite île des Caraïbes devenait une grande destination touristique, à l’instar de sa voisine, la République Dominicaine ? Ses résultats récents incitent à l’optimisme.

Haïti a connu de longs cycles de violence et d’instabilité politique ces dernières décennies. Si bien que ce pays – qui dispose des mêmes atouts naturels que les autres îles paradisiaques des Caraïbes – a été complètement oubliée des touristes, au profit de la République Dominicaine, avec qui elle partage l’île.

Mais Le pays a fait beaucoup de progrès ces dernières années et la sécurité – si elle n’est pas encore optimale – s’est considérablement améliorée. A tel point que Haïti apparaît désormais sur la carte touristique mondiale.

Signe de cette tendance positive, la chaine d’information américaine CNN a classé il y a quelques semaines une de ses plages – Abaka Bay, sur l’ïle à Vache – en 57e position sur sa liste des 100 plus belles plages du monde.

Pour sa concurrente Fox News « la destination semble être, globalement, en pleine renaissance » et elle a reclassé Haïti comme destination « GO » pour 2014.

Le prestigieux magazine « Conde Nast Traveler » a, de son côté, consacré un long reportage de 17 pages au « Paradis qui renait ».

Les institutions officielles reconnaissent aussi aujourd’hui Haïti comme une destination touristique potentielle. Ainsi, en ce début d’année, le Département américain de la Défense a décidé de ne plus considérer le pays comme une « Zone de Danger Imminent », à partir du mois de juin 2014.

« Après plusieurs décennies d’absence sur la scène touristique internationale, Haïti revient sur la carte mondiale du tourisme, selon les récentes publications de prestigieux institutions média et organismes internationaux »,

s’est félicité la Ministre du tourisme.

Air France propose des vols A/R Paris-Port-au-Prince pour environ 1000 euros avec une escale. En vous y prenant 6 mois à l’avance, vous pouvez trouver un vol Port-au-Prince avec Air Caraïbes pour 600/700 euros.

Qu’en dit notre Ministère des Affaires Étrangères ?

Que la violence criminelle reste élevée, particulièrement dans les deux grandes villes du pays, à savoir Port-au-Prince et Cap-Haïtien. Cette insécurité touche principalement la population locale mais est susceptible de prendre parfois les étrangers pour cible. Mieux vaut donc éviter de vous déplacer dans les quartiers populaires et les bidonvilles de ces villes.

Sur son site internet, le Ministère considère qu’il convient de maintenir un niveau de vigilance élevé et qu’il est nécessaire de bien organiser son séjour à l’avance et de se faire accueillir par des locaux, dans la mesure du possible.

Êtes-vous tentés ?

Photo : MichelleWalz / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


8 réponses à “Haïti : le paradis qui renaît

  1. Un peu intéressant ,Parceque mon pays refletait le paradis, on avait tout absolument tout

  2. Toujours voulu visiter ce pays magique qui a tant marquè mes parents après l’avoir visitė lors des annees 80. les amateurs d’histoire et de magnifiques paysages seront au rendez-vous ce mois d’Aout!

  3. HAITI ETAIT UN PAYS PARADISIAQUE, C’EST POURQUOI QU’ON L’APPELAIT « LA PERLE DES ANTILLES ».
    JE PESUADE QU’AVEC UNE PRISE DE CONSCIENCE HAITI PEUT REPRENDRE SA PLACE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous