Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

La fin du monde est programmée pour le 21 décembre 2012. Toute la planète sera anéantie. Toute ? Non, car un petit village peuplé d’irréductibles Gaulois, devrait résister à l’apocalypse. Bugarach, dans l’Aude, est depuis envahi de touristes d’un genre spécial.

Le maire de Bugarach, Jean-Pierre Delord, n’en croit toujours pas ses oreilles. Un groupe d’illuminés, fervents croyants en la théorie de la fin du monde en 2012, a désigné son petit village de l’Aude comme l’endroit où il faudra être pour survivre à l’apocalypse.

À l’origine de cette croyance : le pic de Bugarach. Cette petite montagne de 1230 mètres surplombant le village de 200 habitants est l’objet de légendes délirantes depuis 2000 : garage à OVNIs, cachette du Saint-Graal… et maintenant montagne sacrée qui sera épargnée par le mal.

Depuis la naissance de ces légendes, le village fait l’objet de nombreux voyages de touristes français et étrangers. La seule structure d’accueil touristique de la ville est désormais occupée à près de 70% par des voyageurs ésotériques. Certains vont même jusqu’à acheter des maisons dans les environs.

Le maire est si inquiet de l’arrivée massive de touristes en décembre 2012 que le sujet est évoqué régulièrement en conseil municipal. Monsieur Delord assure pourtant n’avoir aperçu aucune soucoupe volante à Bugarach.

La date de la fin du monde en 2012 est le 21 décembre 2012. Si vous croyez dur comme fer à cette fable, réservez maintenant votre hôtel près de Bugarach :

Hotel Perpignan, dès 35 €
Hotel Narbonne, dès 36,50 €
Hotel Carcassonne, dès 31 €.

Photo: AFP

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


9 réponses à “Fin du monde en 2012 : RDV à Bugarach

  1. « La préfecture de l’Aude rappelle que pour des raisons de sécurité, du 19 au 23 décembre, le pic de Bugarach sera interdit à l’accès de la population et qu’une zone régulée, élargie au village et aux alentours du massif, sera mise en place dans cette même période. La circulation des + de 3,5 T sera interdite compte tenu de la faible capacité des routes, les véhicules légers étrangers à la vie locale seront autorisés dans la mesure de la capacité d’accueil du site. Ce qui veut dire, qu’à tout moment, les services de l’Etat, en fonction de l’affluence, pourront fermer l’accès à cette zone. Enfin, dans cette même période de 4 jours, tout rassemblement festif de type rave party ou apéro géant sera interdit par arrêté préfectoral dans la zone régulée. »

  2. BEN LA ILS VERRONT BIEN, pour l instant ca amene du monde donc tant mieux pour les commerces et autres, et tant mieux pour la prefecture. ILS SONT METTENT PLEINS LES POCHES. alors rendez vous tres tres bientot ou sinon a jamais.

    NOUS REVIENDRONS SUR CETTE PAGE SI NOUS NE SOMMES PAS DETRUITS PAR LE MAL.

    sinon plus rien n existera apres donc ?????????????????????

  3. je préfère en rire! jusqu’à maintenant, personne n’a vu ces espèces d’ovni ou je ne sais pas quoi; donc fais gaffe à ce qui en croit!!! mdr

  4. le village de Bugarach, cité refuge pour la fin du monde !
    Malheureusement, aux dernières nouvelles, nous attendons sur la superficie de la commune, 4 personnes au mètre carré et un seul WC public !
    Et cela risque de provoquer de sérieux problèmes.
    Heureusement, une issue de secours a été trouvée : l’Ariège.
    L’Ariège est prête à vous accueillir et vous ne risquez rien chez nous :
    nous avons 50 ans de retard !

  5. j’adooooor;
    pourtant dans mon pays natal….la Belgique….on à de la « matière »pour l’humour surréaliste.Mais là faut reconnaitre que ça me rend limite jalouse; on ne peut pas rivaliser. Notre « baraque friture »point culminant le plat pays est loin en dessous des hautes sphères bugarachiques .
    Bon courage aux « 200 âmes »…..Fuyez…..Faudra faire un rapport (after fin du monde).
    Entre les CRS,le SAMU, les pompiers (prévoyez les bidasses)…
    perso j’avais envie de visiter votre région mais vais attendre après la fin du monde.

  6. Habitants de Bugarach.
    Vous disposez d'une manne céleste. Les crédules ! Faites les payer un max. Quand on connait le prix de l'effort journalier pour faire vivre sa famille, et que d'un autre côté on a des gogos volontaires qui plus est, payent des fortunes pour échapper à une soi-disante fin du monde, qui arrive tous les vingt cinq ans chez les élucubrateurs ésotériques, n'hésitez pas une seconde.
    La logique paysanne (et c'est pas péjoratif) de ce jeune homme dans un reportage, qui dit qu'il va ouvrir une baraque à frites, c'est superbe. Qu'il leur fasse payer au prix du diamant taillé, ses frites. Le Van Cleef de Bugarach, qui je crois se prononce BugaraK
    Dommage que je n'ai pas un pied à terre là bas car je me ferai grand gourou et je leur ferai écouter respirer les arbres à ces déglingués du bulbe. Très cher la séance !
    Allez y monsieur le maire c'est sûr que ca va plus rapporter que le travail dur des champs, la connerie humaine est sans limite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous