Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson sont venus à bout de la plus redoutée des parois au monde, à mains nues !

To-to-kon oo-lah en amérindien, El Capitan sinon. Ce nom fait frémir le monde de l’escalade, comme le K2 fait frémir le monde de l’alpinisme. Ce mur est l’un des plus difficiles à dompter, un piton de granite de 1000 mètres de hauteur, au cœur du Parc national de Yosemite, en Californie.

Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson sont parvenus à son sommet mercredi 14 janvier, après plus de deux semaines d’une ascension commencée le 27 décembre, sans aucun autre outil que des cordes pour s’assurer. Mais où ont-il dormi alors ? Dans des tentes accrochées le long de la paroi… Vertigineux. Deux photographes ont suivi leur progression, mais pas en escalade libre comme Tommy et Kevin.

yosemit instagram

 


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous