Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

À pied ou en voiture, il arrive toujours un moment ou le sens de l’orientation vous fait défaut : vous êtes perdu. Une étude britannique révèle que dans cette situation, les femmes sont plus enclines à demander leur chemin que les hommes. Et se perdent, de fait, moins longtemps.


L’étude a été réalisée par la compagnie d’assurance Sheila’s Wheels auprès de 1000 conducteurs britanniques. Elle montre que 26% des hommes attendent au moins une demi-heure avant de demander leur chemin et 1 sur 10 refuse de se faire aider par un inconnu. Cette fierté leur coûterait jusqu’à 2300 € par an, soit 444 km parcourus en étant perdu.

Un tiers des conducteurs (hommes/femmes confondus) déclarent préférer demander leur chemin à une femme (28% à des hommes, peu importe le sexe pour les 38% restants). Pas une mauvaise idée, lorsqu’on sait que 2 hommes sur 5 prétendent connaître leur chemin alors qu’ils sont en fait perdus, contre 1 femme sur 4.

Pour finir, 74% des femmes déclarent ne pas hésiter à demander leur chemin à un local, contre seulement 30% des hommes.

Les femmes sont-elles moins fières, plus honnêtes que les hommes ? Quoi qu’il en soit, cette étude montre que demander son chemin lorsque l’on est perdu est un excellent moyen d’économiser de l’argent ! Et vous, êtes-vous plutôt du genre à essayer de trouver votre chemin sans aide, où à vous tourner vers un inconnu ?

Comparateur location voiture

Photo: sxc.hu

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous