Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Plusieurs mauvaises solutions ont été envisagées pour que les touristes internationaux puissent visiter la Chine sans compromettre leur santé.

Les grandes villes chinoises sont de plus en plus souvent victimes de fortes pollutions atmosphériques (les fameux smog) qui mettent en danger la santé de leurs habitants et celle des visiteurs.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a préconisé aux autorités chinoises de vendre de l’air pur en bouteille aux touristes. Les premières bouteilles seront mises en vente en été 2014. C’est en tout cas l’étrange (mais surtout choquante) information que rapporte « La Voix de la Russie« .

De leur côté, plusieurs agences de tourisme chinoises ont tenté de retourner la situation à leur profit. Comment ? En avançant comme argument marketing des « assurances pollution ».

La compagnie d’assurance de Ping An affirmait ainsi offrir une compensation financière aux touristes devant subir plus de deux jours consécutifs de pic de pollution. D’autres agences allaient encore plus loin, proposant « une compensation pour les maladies respiratoires et le cancer du poumon ».

Mais quelques jours seulement plus tard, les autorités chinoises ont fait interdire ces assurances, rapporte le « Quotidien du Peuple ».

Photo : plusgood / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous