Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Nous regardons cette fois vers l’Amérique centrale, vers le Costa Rica en particulier. Cette bande de terre improbable qui sépare les Océans Atlantique et Pacifique est le résultat de la collision de plaques tectoniques et d’un volcanisme intense. Bienvenue sur une terre… vivante.

L’Amérique centrale est en quelque sorte une longue ligne volcanique. Le volcan Arenal au Costa Rica est le plus actif de tous. Sa dernière éruption remonte à 1968 et avait fait 87 morts et des dégâts considérables. L’odeur de souffre qui se dégage encore de son cratère indique qu’il est encore bien vivant. Si tragique que soit cet épisode, il a fait de la ville de La Fortuna une destination touristique, les curieux se pressant pour admirer le spectacle infernal des jets de lave incandescente.

De l’Atlantique au Pacifique

A l’Ouest, l’Océan Pacifique, à l’Est, la mer des Caraïbes. La zone sombre au centre représente le lac du Nicaragua.
  • L’itinéraire en rouge : 1 – Monte Verde 2 – La Fortuna, 3 – Chiles, 4 – San Carlos, 5 – Ometepe
  • L’itinéraire en jaune : 1 – Rivas et système de verrouillage dans l’océan (pas fait), 2-lac Nicaragua, 3 – Rio San Juan. Image: Google Maps.

Le canal de Panama relie sur 77 kilomètres le Golfe de Panama dans le Pacifique à la mer des Caraïbes et à l’Atlantique. Depuis son ouverture en 1914, le canal de Panama a été traversé par près d’un million de navires et 14.000 l’empruntent chaque année, faisant transiter plus de 200 millions de tonnes de marchandises. L’idée de sa construction remonte au 16ème siècle mais il a fallu attendre le 20ème siècle pour que le projet voit le jour. Plus de 25.000 ouvriers périrent pendant sa construction, du paludisme et de la fièvre jaune notamment.

La Fortuna, Costa Rica

La ville de La Fortuna a été bâtie au pied du volcan Arenal et vit à son rythme. Dans ses rues, on trouve pléthore de cartes postales, de t-shirts, de disques à l’effigie de cette montagne. Vous voulez des sensations fortes ? Promenez-vous sur les sentiers sinueux qui courent sur les flancs du volcan et sur les coulées de lave solidifiée.

Conséquence des pluies abondantes liées au climat tropical, la végétation es luxuriante : cascades, lacs et forêts constituent un paysage spectaculaire. Si bien que pour circuler, la bateau s’avère le moyen le plus efficace, et bien souvent le seul possible de toute façon.

Au départ de La Fortuna, on peut se lancer dans une petite expédition autour vu volcan avec la combinaison taxi + bateau + taxi pour un prix très abordable, environ 25$.

En tant que citoyens de l’Union européenne, il n’est pas nécessaire d’obtenir un visa pour se rendre dans les pays d’Amérique centrale. Toutefois, il est prudent de prendre contact avec l’ambassade de France au Costa Rica et de consulter les recommandation du Ministère français des Affaires Étrangères avant d’entreprendre ce périple.

Vol Costa Rica

Suspendons notre route ici pour reprendre ce voyage tropical plus tard, au Nicaragua, une terre de contrastes et d’une beauté incontestable.

Avez-vous déjà visité un pays de l’Amérique centrale ?

Photos : Costa Rica… (par Arturo Sotillo / Flickr cc.), clandestino.blog.hu.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous