Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Avez-vous déjà entendu parler de l’accord dit « PNR », pour « Passenger Name Record » ? C’est peu vraisemblable. Il s’agit pourtant d’une question essentielle pour ceux qui ont l’habitude de voyager en avion car elle touche directement au respect de la vie privée.

Le Parlement européen a ouvert la voie à un accord très controversé avec Washington, sa commission des libertés civiles ayant approuvé la semaine dernière un accord sur le transfert des données des passagers européens vers les États-Unis.

Les données PNR sont les toutes les informations personnelles que nous autres passagers devons fournir aux transporteurs aériens au moment de réserver un billet d’avion. Elles comportent des informations telles que :

  • Le nom du passager, son adresse et ses numéros de téléphone
  • Ses dates et son itinéraire du voyage
  • Diverses informations relatives au billet, les informations relatives aux bagages
  • Les moyens de paiement utilisés et le numéro de carte de crédit

Ces données seront utilisées pour les vols à destination et au départ des États-Unis. Cela pourrait paraître anodin, mais ça ne l’est pas. L’accord a été approuvé par 31 voix contre 23 et une abstention. Il suscite une vive inquiétude car ses détracteurs estiment qu’il peut porter atteinte à la vie privée. Ils craignent que les Américains utilisent les données PNR pour d’autres motifs que la lutte contre le terrorisme.

Un accord similaire a déjà été signé avec l’Australie et d’autres devraient suivre avec le Canada, le Japon, etc.

Les eurodéputés avaient rejeté cet accord une première fois en 2007. Que feront-ils cette fois ? Verdict le 19 avril à Strasbourg.

Photo : image d’illustration issue du site www.politiquedunetz.sploing.fr

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous