Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Protéger les ciels étoilés, en voilà une idée saugrenue. Et pourtant… à quand remonte la dernière fois que vous avez pu contempler un beau ciel de nuit plein d’étoiles scintillantes ? En Angleterre, en Namibie et au Canada, voici 3 réserves naturelles dans lesquelles on peut faire les plus belles observations d’étoiles.

Il est un temps pas si lointain (le 19ème siècle) où l’on s’en remettait à la lune et à une modeste torche pour s’éclairer à la nuit tombée. Avec la généralisation de l’électricité, la lumière est partout… même là où l’on n’en a pas besoin ! Du coup, il est devenu bien difficile d’observer les étoiles.

Des scientifiques se battent contre cette pollution lumineuse au sein du projet « Dark Sky ». Télescopes à portée de main! Ces trois réserves de ciel étoilé sont votre meilleure chance d’obtenir les meilleures vues du ciel étoilé.

NamibRand (Namibie)

NamibRand est l’une des plus grandes réserves naturelles en Afrique. Hormis sa faune et sa flore exceptionnelles, la réserve est également dédiée à la préservation de son ciel de nuit. Les villages les plus proches se trouvent à près de 100 kilomètres de la réserve, ce qui fait qu’elle n’est victime d’aucune pollution lumineuse.

Exmoor National Park (Angleterre)

C’est la seule réserve de ciel étoilé en Europe. Ce qui est fantastique avec Exmoor, c’est qu’elle possède le ciel le plus sombre du Royaume-Uni, mais qu’elle est facile à atteindre. Sautez dans une voiture de location à Londres et mettez le cap vers les comtés de Devon et de Somerset. Vous y serez en moins de 4 heures. Les meilleurs spots sont : Holdstone Hill, County Gate, Bredon Two Gates and Wimbleball Lake.

Le Parc National du Mont Mégantic (Québec)

« Expérience universelle aussi saisissante qu’inspirante, la contemplation des étoiles interroge la conscience et fait ressentir ce lien mystérieux qui nous relie à l’Univers.  Sensation d’infini et d’éternité, le spectacle du ciel nocturne nous relie à nos ancêtres les plus lointains.  Pourtant d’apparence immuable, ce patrimoine culturel inestimable est aujourd’hui menacé de disparition »,

peut-on lire sur le site internet du parc national.

Le parc est dédié à la protection du ciel étoilé sur 5,500 km² et possède un observatoire. Les visiteurs peuvent venir de jour ou de nuit pour découvrir le rôle de l’astronomie au Québec et au Canada. L’observatoire étant avant tout un centre de recherche, il n’est ouvert au public que deux nuits par an, au moment du « Festival d’astronomie du Populaire du Mont-Mégantic ».

Photos : Jurvetson / Flickr CC, namibrand.com, astrolabe-parc-national-mont-megantic.org

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous