| L'actualité du voyage Par

Dernière minute : la compagnie hongroise Malév clouée au sol

En proie à de lourdes difficultés financières, la compagnie aérienne hongroise a cessé toute activité ce matin, faute de liquidités suffisantes. Les appareils de sa flotte restent cloués au sol jusqu’à nouvel ordre.

Les infos parvenant de Hongrie ne sont pas réjouissantes pour la compagnie nationale Malév. Malgré la décision hier jeudi du Ministère du Développement d’accorder un statut spécial – sous supervision d’une société détenue par l’État – à la compagnie pour lui éviter la faillite, la compagnie a laissé ses avions au sol ce vendredi.

« Depuis 6 heures le 3 février, après avoir opéré pendant soixante-six ans de façon presque ininterrompue, Malév ne décolle plus »,

a annoncé la compagnie dans un communiqué.

Le chaos est total aujourd’hui à l’aéroport Franz Liszt (anciennement Ferihegy) de Budapest, rapporte la presse locale. Plus de 7.000 passagers sont actuellement bloqués. Il a fallu plusieurs heures pour que les quelques informations qui ont filtré soient traduites en anglais.

Quoi faire si vous devez voler avec Malév

Sur son site internet, l’aéroport prévient tous ses passagers qu’il continue de fonctionner et qu’il fait en sorte que tous les passagers munis de billets Malév puissent prendre un autre vol pour arriver à destination.

Les tickets suivants sont acceptés à destination de Paris avec Air France : MA 6574, MA 6576, MA 6578, AF 1395, AF 1995, AF 2395. Les passagers doivent se rendre pour cela au terminal 2A.

Les passagers ayant des vols prévus avec la compagnie hongroise sont appelés à prendre contact avec son service client : 

  • Depuis la Hongrie : +36 40 21 21 21
  • Depuis l’étranger : +36 1 802 11 11

Les problèmes financiers de la compagnie ne datent pas d’hier. La société hongroise a été plusieurs fois privatisée par le passé avant de redevenir la propriété l’État début 2010. Le coup de grâce a été porté au début de l’année par une décision de la Commission européenne annulant des aides financières octroyées par l’État en 2007 puis en 2011. Ces aides ont été déclarées illégales, car faussant les règles de la libre concurrence.

Que pensez-vous de la situation dans le secteur de l’aviation ? 

Photos :   Bulent – LtbaSpotter : Flickr cc.

1 réaction

  • alameh jihad Répondre

    bonjour , dans ce monde de jungle , toujours les innocents qui payent ,qui remboursera les billets déja encaissés ? on nous dit d attendre , attendre quoi ? espérons de résoudre ce probléme le plus vite possible ,c est dommage d ailleurs de perdre une compagnie comme MALEV,mais ésperons ,avec la bonne foie,et la responsabilitée du gouvernement hongrois.