Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Selon l’English Heritage, la « vieille pierre », comme on la désigne parfois un peu vulgairement, est un facteur important de bien-être personnel.

Une recherche tout à fait sérieuse montre que visiter des sites patrimoniaux, cela rend plus heureux que de faire du sport, ou encore visiter un musée ou une galerie d’art. Plus que visiter un musée ou une galerie d’art, passe encore ! Mais plus que le sport ?! C’est pourtant bien ce qu’affirme l’organisme en charge de la conservation du patrimoine en Angleterre, l’English Heritage.

Pour l’English Heritage, les résultats sont clairs : visiter une ville historique, découvrir des vestiges archéologiques, augmente le bien-être personnel, bien plus que la visite d’un musée ou qu’une après-midi au golf.

L’étude a porté sur la valeur de huit types de sites patrimoniaux : des lieux de culte aux villes historiques, des bâtiments industriels aux sites archéologiques. Ce sont les bâtiments historiques qui ont le plus fort impact sur la population locale. L’enquête montre aussi que la plupart des gens qui ont vu les sites historiques dans leur environnement immédiat restaurés et mis en valeur, estime que cela stimule leur fierté locale .

« Le patrimoine historique de l’Angleterre est une grande force positive. Il améliore la qualité de notre environnement, fournit de l’emploi, aide à soutenir notre identité nationale et élève nos esprits ».

Si vous sentez le blues de l’hiver, plutôt que de prendre un vol vers Ibiza, visiter un site historique près de chez vous ! … Ou faites les deux !

La photo d’illustration a été prise en Équateur par maurizio_costanzo (Flickr cc).


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous