Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Ce n’est pas un endroit où il fait bon vivre. Ce n’est pas non plus un endroit qu’il est facile de visiter à l’heure actuelle, mais plusieurs signes d’ouverture se font sentir et le pays possède un vrai potentiel touristique. Qui sait, d’ici quelques années, la Corée du Nord sera une destination, au même titre que sa sœur du Sud ou que la Chine. Bienvenue en République populaire démocratique de Corée.

Un récent communiqué de l’agence de presse nord-coréenne l’affirme : de plus en plus de personnes se rendent en Corée du Nord pour admirer les succès de cette nation socialiste.

« Le nombre d’arrivées en provenance des pays européens est également en augmentation. Elle est alimentée par de nombreuses attractions. Les progrès spectaculaires réalisés ces dernières années  par le pays dans son effort pour construire une grande puissance socialiste et prospère sont l’une de ces attractions. »

D’ailleurs, le service de géolocalisation en ligne Google Maps localise désormais les grands monuments touristiques de Pyongyang, et par « touristiques », entendez « à la gloire du régime ».

Le potentiel touristique nord-coréen

« Bien que l’idéologie et la vénération des dirigeants accaparent l’attention du visiteur, la Corée du Nord possède des biens culturels dignes d’intérêt et de splendides paysages naturels. C’est le cas du massif Myohyang, une des cinq montagnes sacrées de la péninsule, hérissée de pics entre lesquels s’ouvrent des vallées encaissées. »,

écrit Philippe Pons, journaliste au quotidien Le Monde.

Les monts Kumgang (Kumgangsan)

C’est le principal site touristique du pays. Dans les années 2000, près d’un million de Coréens du Sud l’ont visité. Les « Montagnes de diamant » se trouvent dans le sud-est de la Corée du Nord, proche de la frontière avec le Sud. C’est une région administrative spéciale où les Corées du Sud n’ont pas besoin d’autorisation spéciale pour se rendre.

Les conditions sont très strictes : photographies, journaux et interactions avec la population locale sont formellement interdites. Au cours de l’été 2008, une touriste qui s’était égarée dans une zone interdite a été purement et simplement abattue par des gardes. Le site serait fermé depuis 2008 aux touristes arrivant de Corée du Sud.

Le Mont Paektu

C’est le point culminant de l’ensemble de la Corée, nord et sud confondues (2 744 m). Il se trouve à cheval entre la Corée du Nord et la Chine. Son environnement est classé comme réserve de biosphère par L’UNESCO depuis 1989. Le paysage est spectaculaire : une vingtaine de pics dépassent les 2.500 mètres d’altitude et un lac volcanique occupe le cratère, au sommet. Le Mont Paektu et sa région occupent une place particulière dans la mythologie des deux Corées. Des circuits touristiques sont organisés pour assister au lever du soleil.

Pour entrer en RPDC

Il faut passer par la case Chine pour espérer pouvoir pénétrer en Corée du Nord, affublé du titre non-contesté de « pays le plus fermé au monde ». Le Ministère français des Affaires Étrangères explique :

« Le tourisme individuel n’est généralement pas admis. Seules quelques agences de voyages reconnues par le gouvernement nord-coréen sont habilitées à organiser des séjours dans le pays. Ces séjours doivent être autorisés par le gouvernement nord-coréen et les voyageurs sont étroitement surveillés. Les chambres d’hôtel, les téléphones et les télécopieurs sont tous surveillés. »

En clair, si pour quelques raisons que ce soit, vous souhaitez vous rendre en Corée du Nord, il faut passer par une agence et vous aurez en permanence sur le dos des « accompagnateurs ». D’ailleurs, en cas de pépin sur place, c’est l’ambassade de France en Chine qui est compétente pour porter assistance, car la France n’entretient pas de relations diplomatiques avec la RPDC. Il faut passer par un Bureau français de coopération, tout de même présent en Corée du Nord.

Crédits photos : yeowatzup, Mark Scott Johnson / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous