Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Avez-vous déjà entendu parlé du système pay-by-weight ? Littéralement, « payez selon votre poids ». Eh oui, chez Samoa Air, plus on est obèse et plus on paie cher pour s’envoyer en l’air…

Le buzz n’arrive que maintenant, mais cela fait déjà plusieurs mois que cette petite compagnie qui relie plusieurs îles du Pacifique entre elles a mis en place ce système de tarification disons… inédit.

Ceux qui auront la chance de voyager un jour à l’autre bout du globe entre les îles Tonga, Samoa, Hawaii et Cook pourraient bien avoir affaire à Samoa Air. Il faudra alors monter sur la balance à l’aéroport avec ses bagages. Le prix du kilo : entre 1,32 et 3,8 tala, la devise locale.

Simulation :

  • Francis, 83 kg voyageant avec une valise de 16 kg = paiera entre 130 et 375 tala
  • Denise, 67 kg et sa valise de 10 kg = paiera entre 100 et 300 tala

Pourquoi un tel système ?

– A petite compagnie, petits appareils.
– Il s’agit de faire face à l’augmentation du prix du carburant.
– L’obésité frappe particulièrement cette région du monde. Le site challenges.fr rappelle que l’Organisation mondiale de la Santé estime que les trois-quart des habitants des zones urbaines des îles Samoa sont en surcharge pondérale.

Le patron de Samoa Air l’assure :

Les personnes obèses trouvent le système pay-by-weight plus juste en dépit du fait qu’ils payent plus qu’une personne plus légère.

S’il le dit… Souvenons-nous que Ryanair avait provoqué un petit scandale (un de plus) il y a quelques années en proposant de taxer les personnes de plus de 130 kg.

Photos : puuikibeach, Polynesian Xplorer / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous