Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Après moult pérégrinations qui l’ont conduites à travers les steppes de Mongolie, nous repartons sur les traces de Nico, dans l’Himalaya népalais, puis sur les plages du Cambodge. En route !

Son tour du monde va tourner court, en raison d’une blessure au pied après quelques mois sur la route. Mais depuis le retour de ce voyage, Nicolas a débuté une formation pour devenir Skipper. L’appel de la mer et du grand large, de la découverte et de l’inconnu. La route des grands voyageurs ne connaît jamais de fin, n’est-ce pas ?! Mais avant cela, découvrons en photo son périple au Népal, puis au Vietnam, au Laos et au Cambodge.

Le Népal

Me voici maintenant en Chine. Petit transit par Beijing, passage obligé par la Muraille.
Népal, Annapurna. L’idée est de se chauffer un peu les genoux avant l’Everest. Les superlatifs ne manquent pas pour décrire les panoramas.
Le décor à changé mais la bête reste la même depuis la Mongolie.
Au sommet de Thorong La Pass, 5416 mètres d’altitude. Rencontré au hasard de mes pérégrinations, Romain m’a emboîté le pas dès le 1er jour. C’est à la fin de 6 semaines de bonnes rigolades qu’on à repris chacun nos chemin respectifs.
Les pauses le nez en l’air à rêvasser aux pieds de ces colosses étaient nombreuses.
L’Everest. Même les Annapurnas semblent petites à côté. A chaque col on a le loisir de pouvoir estimer l’étendue de ce massif… gigantesque. On restera 10 jours au dessus des 4000 mètres.
Au pied de la coulée… c’est le camp de base de l’Everest. La beauté des lieux nous en ferait oublier sa dangerosité. Quelques jours plus tôt, une avalanche a emporté 3 alpinistes dans une vallée voisine. Parmi eux, des guides de Chamonix. Même pour les pros, la montagne n’est pas sans dangers.
Tout les ans il faut refaire la trace du chemin qui traverse ce glacier sous roches. L’ancien « balisage » se trouvant quelques centaines de mètres plus bas, emporté par le glacier.
Vue depuis le Ranjo La pass (5300m) , le toit du monde s’impose.

Asie du Sud-Est

Au Vietnam, la baie d’Along. Moi qui voulais me tenir loin des sentiers battus, le site est surexploité par le tourisme.
En s’enfonçant dans l’arrière pays Laotien, on croise quelques villages qui ne sont accessibles que par le fleuve.
A 2 jours de marche de la première route, un village sort finalement de la jungle.
Rencontre avec les sangsues. A marcher dans la rivière, j’en est compté jusqu’à 8 en même temps sur mes pieds et chevilles. Beurk !
Bien loin des montagnes, les plages cambodgiennes sont tout aussi surprenantes.
Un village de pêcheurs au large de Shianoukville. Toutes les maisons tanguent au rythme de la mer. Preuve de la solidité de l’installation : les arbres qui y poussent.
Koh Rong island, qui marqua la fin précoce de mon périple et ma voûte plantaire. 6 points de sutures.

Avez-vous déjà fait un tour du monde ?


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Photos de voyage : Nico le Mongol, Nico le Sherpa (2/2)

  1. Même s’il s’est terminé prématurément, ce voyage est magnifique. Est-ce que tu as mis un peu plus de photos quelque part ? Je suis curieuse d’en savoir un peu plus sur le Laos, qui me tente beaucoup après être allée au Cambodge en février cette année. Merci !

    1. J’ai posté quelques photos sur flickr, je peu te donner le lien si ca t’interesse. Si tu veux quelques infos sur le laos hesite pas, c’est tres similaire au cambodge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous