Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Le 20è Festival International du Film Fantastique se déroulera du mercredi 30 janvier au dimanche 3 février 2013. Si la perspective de vous faire quelques frayeurs au cœur des Vosges cet hiver vous attire, préparez dès maintenant votre séjour car l’évènement est très populaire. 

Scream, Cube, La Sagesse des crocodiles, La fiancée de Chucky, L’orphelinat, La maison des ombres… Si l’un de ces films vous rappelle quelques mauvais souvenirs, c’est bien normal. Tous ont été projetés à Gérardmer, le rendez-vous incontournable des amateurs de films fantastiques en France.

20 années de frissons, de rêves et de mystères, entre réel et imaginaire, entre sueurs froides et cris d’effroi.

Tel est le bilan revendiqué par le festival qui aborde chaque année un thème spécifique. Vous avez manqué « Les Tueurs Psychopathes », « Les Masques du Diable » ? Ne manquez pas cette année 2013 « Le Fantastique des effets visuels » ! Les rencontres autour du festival aborderont aussi la question du rôle de la femme dans le cinéma d’horreur et fantastique, entre « scream queen » et « final girl ».

Pour dégoter les précieux sésames

Le festival se veut avant tout un événement populaire et local. C’est pourquoi les Pass sont vendus uniquement sur place. Mais les passionnés trouveront forcément un moyen de mettre la main sur un Pass.

  • Les ventes ouvrent à partir du samedi 26 janvier, à l’Espace Tilleul, rue Charles de Gaulle.

Arrivez bien en avance aux séances car si la salle est pleine, il vous faudra revenir plus tard. Les spectateurs doivent se renseigner avant de se rendre aux projections afin de connaître l’âge minimum d’accès aux séances, car la plupart des films présentés étant des avant-premières, ils sont interdits aux moins de 16 ans.

Les lieux de projection des films en compétition

Espace LAC : c’est l’endroit majeur du festival, là où se déroulent les cérémonies officielles (735 places).

La Maison de la culture et des loisirs : ce « Cinéma Art et Essai » est un des hauts-lieux de la culture et de la vie artistique locale, présentant des expos et des concerts toute l’année (208 places).

Le cinéma du casino : vous le trouverez – comme son nom l’indique – juste à côté du casino de la ville (402 places).

Le cinéma Paradiso : rebaptisé ainsi le temps du festival, mais mieux connue par les locaux comme la salle Jeanne d’Arc (328 places).

Si vous n’arrivez pas à mettre la main sur une chambre d’hôtel à Gérardmer pendant le festival, regardez du côté des villes voisines, des hôtels à Colmar, par exemple (comptez une vingtaine de minutes en voiture).

Des salles obscures aux pistes enneigées…

Si le festival du film est un excellent prétexte pour passer un week-end au cœur de la « perle des Vosges » – un surnom que la ville doit à Alfred Hugo, le frère de Victor – ce n’est pas le seul.

Dans le massif des Vosges, entre Épinal, Saint-Dié-des-Vosges et Colmar (chacune à une trentaine de kilomètres), Gérardmer possède un domaine pour le ski de fond (les Bas Rupts) et même une petite station de ski alpin : La Mauselaine.

Elle compte 21 pistes, la plus connue est même visible depuis la ville : la piste rouge le Tétras. La piste Les chevreuils est la plus longue de tout le massif, 4km. Une navette part du centre-ville à chaque heure de 9 h à 20 h.

Un petit conseil pour finir : rentrez avant la nuit si vous ne voulez pas vous retrouver seul et perdu dans les immenses forêts de résineux…

ps : en dehors du festival, Gérardmer est, paraît-il, une petite ville très sympathique et agréable à vivre et à visiter.

Crédits photo : qlexxx, mxstyle / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous