Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Le Royaume du Siam est en proie à une forte instabilité politique depuis plusieurs semaines. Des manifestants réclament le départ du gouvernement et s’organisent pour paralyser la capitale Bangkok à partir du 13 janvier.

Depuis le mois de novembre, les violences ont fait huit morts et des centaines de blessés.

« Notre vrai jour d’action sera le 13 janvier (…). Nous allons bloquer tout Bangkok, vous pouvez bloquer vos provinces. Le gouvernement ne pourra plus travailler, ce sera la fin du jeu »,

a prévenu le leader de la contestation.

Concrètement, l’opposition prévoit de bloquer le trafic automobile et de couper l’électricité des bâtiments officiels. Des heurts sont à prévoir entre les manifestants et la police.

Vous avez des billets d’avion pour la Thaïlande ? Le Ministère français des Affaires Etrangères prévient :

Il est impératif d’éviter tout rassemblement et toute manifestation qui pourraient dégénérer et devenir violents. L’avenue Ratchadamnoen, les environs des Bureaux du Premier ministre (« Government House ») et le monument de la Démocratie sont à éviter. Il convient également d’exercer la plus grande vigilance lorsque l’on se trouve rue Khaosan et dans son voisinage, en raison de sa proximité avec le site du monument de la Démocratie.

Photo d’illustration prise à Bangkok en 2010 par null0 / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous