Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Marre du « mainstream » touristique ? Assez des sentiers battus par les semelles Pataugas d’explorateurs de pacotille ? De l’ambiance backpakers des auberges de jeunesse ? Soyez enfin le 1er sur une destination : la planète Mars !

Un aller-simple pour Mars, c’est le genre de billet que vous ne pourrez pas trouver sur liligo.com, mais c’est finalement beaucoup mieux comme cela. « Voir la planète rouge et mourir ». Nous n’avons pas pu résister à la tentation d’emprunter ce titre au site « lepoint.fr ». Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Vous allez comprendre.

Une société hollandaise s’est crue très maline de proposer des séjours sur mars, sans retour possible. C’est très sérieux. Mars One – c’est le nom de la société en question – envisage d’envoyer des cobayes volontaires pour coloniser Mars à compter de 2022.

Loft Story, c’était en 2001…

Si le projet se réalise effectivement, 6 groupes de 4 volontaires – des femmes et des hommes issus de différents pays – seront donc envoyés sur Mars à deux ans d’intervalle. Un spectacle que vous ne manqueriez pour rien au monde ? Cela tombe bien, tout sera filmé, comme dans Loft Story, car ce beau projet scientifique entre en fait dans le cadre d’une télé-réalité qui débutera dès la sélection des candidats, se poursuivra avec leur entrainement, leur voyage vers Mars, leur vie sur place… et leur mort.

Pourquoi donc un aller-simple ? Renvoyer les candidats à la maison coûterait beaucoup trop cher ! La mission telle qu’elle est programmée revient déjà à quelques 6 milliards d’euro.

« Résistance, capacité d’adaptation, ténacité, créativité et compréhension des autres ».

Telles sont les qualités attendues des candidats. Ajoutons qu’il faut bien parler anglais et que si vous êtes malade en navette spatiale, ne vous inscrivez-pas. Car Le voyage dure près de sept mois.

Ce serait une performance scientifique, car à ce jour, seuls des robots ont pu poser leurs pieds sur cette planète où la température moyenne est tout de même supérieure à 60°C. Espérons que la société Mars One prépare comme il faut ses nouveaux employés. Des cours de médecine et de mécanique sont apparemment prévus. Il serait effectivement dommage qu’ils meurent trop rapidement…

Voici pour finir le point de vue de David Bowie :

Qui en est ?!

Images : bbc.co.uk

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


3 réponses à “Aller-simple pour Mars : voir la planète rouge… et mourir

  1. Wow…c’est ce que j’appelle l’ultime voyage. J’ai toujours rêvé de voyager dans l’espace et de fouler le sol d’une autre planète. Espérons que le projet aille jusqu’au bout ! A suivre !

  2. Les 1ères personnes qui poseront le pied sur Mars ne seront pas des touristes, mais des explorateurs, des pionniers…
    Que ce soit avec Mars One, ou avec d’autres projets d’exploration, leur destinée sera de devenir les nouveaux Christophe Colomb. L’Histoire retiendra leur noms à jamais, alors qu’elle ne retiendra rien des stars de télé réalité (si divertissantes soit elles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous