Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Encore un nouveau développement dans l’affaire qui oppose Airbnb aux autorités françaises (mais pas seulement).

Le célèbre site d’hébergement a décidé de collecter lui-même, puis de reverser à la municipalité de Paris la taxe de séjour qui s’applique à tout touriste qui loue un hébergement parisien. Entrée en vigueur : le 1er octobre.

A compter de cette date, la taxe de 0,83 euro qui s’applique par personne et par nuit pour la location des « meublés touristiques non classés » sera donc effectivement versée à la ville de Paris. Pour la plus grande satisfaction de l’industrie hôtelière qui condamnait depuis des mois (voire des années) une « concurrence déloyale ».

Que préférez-vous : une chambre d’hôtel à Paris classique ou une location via Airbnb ?


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous