Elafonisos bateau
| L'actualité du voyage Par

110 plages de Grèce mises en vente

110 des plus belles plages de Grèce sont mises en vente par l’agence de privatisation du pays pour attirer l’argent des investisseurs étrangers et réduire la dette. Une décision qui menace le patrimoine naturel et touristique du pays.

Vous rêvez de vous offrir une plage ? Il semble que les difficultés de la Grèce puissent aider certains à réaliser leur rêve ou plus surement à faire des affaires. En effet, la TAIPED, l’agence de privatisation du pays a mis en vente 110 des plus belles plages du pays et espère ainsi attirer les investisseurs étrangers, notamment russes et qatari, pour améliorer les finances du pays.

Des paradis sacrifiés

Les nouveaux propriétaires acquerront les différents lots assortis d’un bail d’utilisation de 50 ans. Parmi les plages à vendre, citons celle de Myrto à Kato Achaia ou encore Vasiliki à Lefkada et Kalamitsi à Chalkidiki. Si vous voulez pourvoir en profiter à leur état sauvage, dépêchez-vous de réserver un vol pour la Grèce…car les choses risquent de changer rapidement.

La baie de Simos et la plage de Sarakino, sur l’île Elafonissos, située au sud du Péloponnèse, sont parmi les plus beaux sites naturels du pays. Avec du sable blanc et fin comme le sucre et des eaux limpides et peu profondes, cette île n’est pas seulement un paradis pour les vacanciers et les habitants.

Elafonisos

C’est aussi un site qui appartient à la réserve européenne Natura 2000. Mais bientôt, si tout fonctionne comme l’a prévu le gouvernement grec, seuls les plus fortunés pourraient avoir accès à cet habitat unique. En effet, le site d’environ 17,5 hectares figure dans la liste de l’agence de privatisation qui est chargée de le vendre. Il est facile d’imaginer que dans quelques années, un complexe hôtelier ou des résidences de vacances y seront construits et que seuls les clients de celui-ci y auront accès.

Le projet fait face à de nombreuses contestations dans le pays. Les opposants à celui-ci craignent de ne plus avoir accès gratuitement à leurs propres plages mais ont également peur que l’habitat naturel grec soit abîmé par de nombreux projets immobiliers.

La Grèce plaît tant aux touristes car elle recèle d’endroits vierges et protégés tout au long de sa côte et de ses îles. Pour combien de temps encore  ? 

Photos : Augusto Mia Battaglia photographie / Flickr cc.

1 réaction

  • Gréhan Répondre

    Mais quelle horreur  ! Cela va défigurer un des derniers paradis terrestre. Par pitié qu’ils ne fassent pas ça. ? …