delt danube
| Idées voyage Par

Voyage en terre sauvage, dans le plus grand delta d’Europe

L’immense delta du Danube est l’une des splendeurs naturelles de l’Europe, sa plus grande zone humide. Bienvenue en Roumanie, sur les bords de la mer Noire, dans l’un des endroits les plus sauvages et les plus étranges de tout notre continent.

70 kilomètres de long pour 60 kilomètres de large et plus d’un demi-million d’hectares. Le delta du Danube a des mensurations impressionnantes. Il compte parmi les plus grands deltas au monde, après ceux de l’Amazone, du Gange, du Mékong et de la Volga. Le delta du Rhône en Camargue fait bien pâle figure à côté de lui ! 

Quelques dizaines de kilomètres avant de se jeter dans la mer Noire, le fleuve qui court le long de la frontière entre la Roumanie et l’Ukraine se sépare en trois bras :  le brațul Chilia au Nord qui se jette dans la mer Noire en Ukraine, le Brațul Sfântu Gheorghe (de St-Georges) au Sud et le Brațul de Sulina entre les deux. Entre ces trois bras se trouvent des grandes zones marécageuses complètement sauvages, des défluents du fleuve, des lacs et des étangs.

C’est un sanctuaire animalier encore très préservé. Plus de 5 000 espèces de plantes et d’animaux sont recensées dans le delta, dont environ 300 espèces protégées d’oiseaux. Pélicans, grèbes, pygargues à queue blanche (l’aigle qui fait figure d’emblème des Etats-Unis)…Les ornithologues y sont au paradis ! Mais le delta est aussi habité par des mammifères, des reptiles et des amphibiens.

Qdelta danubeuelques milliers de personnes vivent dans le delta, réparties dans des petits villages qui émergent des marécages. On y mène une vie traditionnelle marquée par la pêche que l’on pratique dans des petites barques en bois (la lotca). L’autre activité économique de la région, c’est le tourisme, même si celui-ci est encore balbutiant.

La croissance prévue du nombre de visiteurs constitue d’ailleurs un défi important pour la préservation de cet espace naturel fragile. On estime qu’environ 100 000 personnes se rendent chaque année dans le delta, mais que ce nombre pourrait atteindre 2 millions à l’horizon de quelques années.

Comment découvrir le delta du Danube ? 

Prenez un billet d’avion pour Bucarest. Vous n’aurez aucun mal à trouver un aller/retour Paris-Bucarest pour une bouchée de pain (moins de 100 euros). A votre arrivée dans la capitale roumaine, vous pouvez opter pour le bus ou pour une voiture de location pour atteindre Tulcea.


C’est une assez grande ville d’environ 100 000 habitants, sur le bord du Danube, à l’entrée du delta. Elle abrite le siège de la Réserve de biosphère du delta du Danube. Il y a près de 300 kilomètres de route. Une alternative consiste à atterrir à Constanta, sur la mer Noire, plus proche du Delta que Bucarest (mais les vols Paris-Constanta sont plus rares).

Des ferries embarquent chaque jour en début d’après-midi de Tulcea et naviguent jusqu’à jusqu’à Sulina et Sfântu Gheorghe, sur la mer Noire. Le trajet dure environ quatre heures. Ensuite, vous avez le choix de faire le trajet retour le lendemain matin ou de rester profiter de la côte quelques jours. Voici pour l’itinéraire le plus touristique.

Pour ceux qui veulent prendre le temps de découvrir plus en profondeur le delta, il faut se rendre dans les petits villages qui bordent le delta pour louer un canoë ou une barque. La meilleure solution, selon nous, c’est d’embarquer dans une barque avec un pêcheur.

Photos : Shutterstock

2 réactions

  • Le Bressan Répondre

    Bonjour,
    j’ai visité le Delta du Danube il y a 2 ans avec une agence de Bucarest. Nous nous sommes rendus en bus de Bucarest au Delta du Danube puis nous avons logé dans un centre de vacances pendant 4 jours. La région est magnifique et préservée, la nourriture très bonne ! Un très beau souvenir : -)