Venezuela
| Nos invités Par

Venezuela : un bijou aux mille facettes – Entretien avec l’agence Topaz

Installée depuis plus de 25 ans au Venezuela, Topaz est une agence réceptive à destination des particuliers, des tours opérateurs comme des organismes de tourisme. Le but de ces experts locaux  : faire découvrir la beauté de ce pays tout en contraste, au plus près des locaux.

Attention : le Venezuela connaît des troubles politiques importants . Il faut y être extrêmement prudent. A ce propos lire notre topo sur les consignes de sécurité à adopter au Venezuela.

***

L’entreprise compte Lila et Laura, les fondatrices, Cédric, le fils de Lila, Anouche, guide francophone, Georges, chauffeur et les nombreux partenaires à travers le pays. À taille humaine et à l’état d’esprit généreux, Topaz met la qualité de ses offres, de son expérience et de ses conseils au service des touristes en quête d’un voyage authentique  ! 

Des années d’expérience sur le terrain, une connaissance des besoins des voyageurs et des possibilités de leurs agents, qui leur permettent aujourd’hui de pouvoir répondre aussi bien aux exigences des agences qu’être à l‘écoute des particuliers.

Lila nous raconte ce qu’est une agence locale de tourisme et ce que Topaz représente pour elle.

 

Vous êtes Française d’origine, pourquoi avoir choisi de poser vos valises au Venezuela et d’y créer une agence  ? 

Après un périple en voilier dans les années 1980, avec Laura et Jean-Claude, nous avons écumé la Méditerranée, l’Atlantique et la mer des Caraïbes. En 1990, nous avons posé l’ancre là ou Christophe Colomb a découvert l’Amérique lors de son troisième voyage. Nous avons rencontré un peuple chaleureux et des paysages contrastés de région en région et nous sommes tombés amoureux de cette terre de Grâce.

En 1990, nous avons créé une petite agence aventure. À cette époque il n’existait aucune structure touristique. Nous étions alors guides, cuisiniers, chauffeurs et cela nous a permis de connaître en profondeur le vrai Venezuela, son peuple et ses paysages d’une richesse extraordinaire.

En 1996 l’Agence Topaz est née et a permis une offre plus diversifiée, dans tout le Venezuela, avec le soutien de guides locaux. En 2010 nous sommes allés un peu plus loin dans l’immersion locale avec l’ouverture d’une posada (une maison d’hôtes) sur la côte caraïbe, à Cumana précisément. Aujourd’hui nous permettons de découvrir le Venezuela sur mesure  ! 

 

En quoi découvrir le Venezuela avec un guide local est intéressant  ? 

Nous connaissons le Venezuela dans ces moindres secrets, son histoire, son âme. Nous avons été deVoyage-avec-agence-locale-Venezuela-TripConexion-femme-villages pionniers au Venezuela  !  Nous avons parcouru en 4X4, à cheval, en pirogue, en voilier ou à pied les immensités de la Gran Sabana, avec sa chute d’eau, la plus haute du monde, le Salto Angel. Ses tepuys, de grandes montagnes tabulaires millénaires. Nous sommes allés à la rencontre et avons vécu des expériences très fortes avec les différentes ethnies indiennes comme les Waraos du Delta, les Yanomami d’Amazonie, les Pemones du parc national de Canaima.

Ces rencontres ont développé chez nous notre fibre philosophique et surtout écologiste  !  La nature est génére
use, avec une faune et une flore d’une variété incroyable, que ce soit dans les llanos (la pampa  : de grandes plaines) ou en observant les vaqueros, les cowboys sud-américains, lorsqu’ils galopent entre les zébus, les anacondas et les capybaras. Puis, nous sommes montés au sommet des pics Humbold et Bolivar, la porte de la cordillère des Andes, qui ne se déparent jamais de leurs manteaux blancs.

Nous avons navigué et parcouru des miles et des miles à travers toute la côte vénézuélienne authentique et inédite, des plages de plusieurs kilomètres de sables blancs et miel, bordées de cocotiers ou de cactées aux forêts verdoyantes et luxuriantes, en passant par des paysages arides aux couleurs ocres et orangés. Nous avons découvert, au gré de nos robinsonnades, de vrais bijoux coralliens comme l’ile de la Tortuga, l’archipel de Los Roques et les Aves, encore méconnus du public, d’une beauté à l’état pur.

Sans oublier la rencontre d’un peuple chaleureux et hospitalier où se marie la diversité des origines et s’entremêlent la joie et la gaieté aux sons de la salsa et du merengue.

 

La situation actuelle au Venezuela n’est pas forcément propice au tourisme, comment vivez-vous cela de l’intérieur  ? 

Avec les situations politique et économique qui s’aggravent, nous avons vu mécaniquement chuter la demande pour la destination Venezuela depuis quelques années. Ce qui nous fait le plus mal au cœur, c’est d’observer la Colombie prendre son envol en termes de tourisme, ainsi que le Panama, alors que ces deux pays connaissent exactement les mêmes difficultés que nous.

La mauvaise publicité que l’on fait au Venezuela concernant la stabilité du pays, en particulier les problèmes d’insécurité et de drogue, cette mauvaise image vient surtout de l’extérieur. Il faut voyager en bonne intelligence avec les règles de sécurité élémentaires, cela va de soi. Et peut-être, plus que jamais, choisir de découvrir le pays avec un guide local, pour qui la sécurité du voyageur, sans le couper de ses découvertes du pays ou de ses rencontres avec des locaux, est primordiale. De nombreux pays ont des régions ou des zones dangereuses, cela ne veut pas dire que tout le pays est à éviter. Un voyage se prépare, un voyage au Venezuela également. Et il a tellement à offrir par ailleurs, il est vraiment dommage de le rayer des listes aussi arbitrairement.

Mes trois meilleures raisons de visiter le Venezuela

  • Le Venezuela de subit pas encore de tourisme de masse. Il est donc vierge de toute pollution touristique, que ce soit en termes d’affluence ou même au sens propre  ; 
  • Un pays encore authentique et inédit, des paysages grandioses où plusieurs films ont été tournés (Shinning, Le sauvage, Un indien dans la ville, Le salaire de la peur et d’autres encore, sur les traces desquels il est possible d’aller)  ; 
  • Pour les Vénézuéliens  ! Ils méritent d’être connus ne serait-ce que pour leur gentillesse et leur hospitalité.

Mes trois coups de cœur vénézuéliens

  • Se retrouver au sommet du monde  ! Faire un trek sur le Tepuy mont Roraima (montagne tabulaire culminant à 2800 mètres, datant de la dérive des continents depuis l’Afrique). «  Un autre monde  » comme le décrit Sir Conan Doyle dans Le monde perdu.
  • Aller à la rencontre et vivre en immersion complète avec les Indiens Yanomami d’Amazonie et les Indiens Waraos du delta de l’Orénoque
  • La côte caraïbe vénézuélienne, méconnue et totalement inédite  ! Un véritable bijou corallien.

Il existe une telle diversité de paysages, une telle foule de sentiments à ressentir, tant de possibles de rencontres toutes plus marquantes les unes que les autres, que quelques mots ne suffiront jamais pour décrire le Venezuela. La meilleure façon d’être convaincu que ce pays mérite d’être connu est de venir le découvrir  ! 

 Voyage-avec-agence-locale-Venezuela-TripConexion-los-roques

Mes anecdotes amusantes sur le Venezuela

Ce dernier point me fait justement penser à ce qu’un voyageur m’a dit un jour, je n’ai jamais oublié  :  «  le Venezuela c’est comme un vaccin il faut des rappels  »   ! 

Autrement, mes deux meilleurs souvenirs concernent des femmes  : 

  • Une séance de maquillage entre roucou et rouge à lèvres  : un savant mélange de femmes indiennes yanomami, de femmes occidentales, nos produits cosmétiques respectifs et le langage universel des mains  ! Un moment d’échange, pas seulement entre nos produits naturels et industriels, le tout entre fous rires et contact humain  ; 
  • La première fois que j’ai eue la chance d’assister à une danse chamanique entre femmes nues où le corps et l’esprit ne font plus qu’une seule identité.

Mes conseils lorsque vous visiterez le Venezuela

Laissez de côté votre vision européenne, vos codes, votre montre et vous observerez l’impossible devenir possible  ! 

Tous nos clients qui sont partis à la découverte du Venezuela reviennent enchantés et heureux d’avoir choisi cette destination pourtant souvent décriée.

De la terre de Bolivar en passant par la Cité des Papes et celle de Molière, nous sommes persuadés que le Venezuela aura son heure de gloire «  la nouvelle destination qui mérite son nom de petite Venise.  » 

Voilà en quelques mots le Venezuela et il y a encore tant à dire…

 

 Propos recuillis par Marie Gouttenoire 

 

Laissez un commentaire