Kynarou Inde Wash in 5 Challenge
| Nos invités Par

Kynarou : l’ONG experte en gestion de l’eau ! 

Notre semaine solidaire continue avec l’interview de Sophie Lehideux, directrice de l’association Kynarou. Elle nous dit tout sur l’association à l’origine du Wash in 5′ Challenge, ce défi lancé, il y a plus d’un an, pour réduire notre consommation d’eau.

Kynarou c’est une association française militant - en France et en Inde principalement – pour l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et l’hygiène des populations qui en sont privées.

Grâce aux actions menées, pas moins de 50 000 personnes dans le besoin, situées à l’autre bout monde, ont pu bénéficier d’un accès à l’eau potable.

A post shared by Kynarou (@kynarou) on

Avec ses équipes, l’association rénove ou crée des ouvrages hydrauliques, installe des systèmes de filtres pour fournir de l’eau potable en continu à tous les villageois et construit des sanitaires communautaires avec un système de traitement des eaux usées et de gestion des déchets. Kynarou Inde système de filtration et complexe sanitaire Laissons maintenant la parole à Sophie qui saura bien mieux vous parler de Kynarou que nous ! 

INTERVIEW

Peux-tu nous présenter en quelques mots l’association Kynarou et ses objectifs ? 

Kynarou est une association de développement qui a été créée en mai 2004 suite à une mission au sein d’une association indienne​ à Madurai – dans le Tamil Nadu en Inde – qui travaille auprès des petites filles intouchables et orphelines.

Notre objectif principal est l’accès durable aux services essentielseau, assainissement, déchets – et à l’agro-écologie en Inde du sud et au Burkina Faso. Nous travaillons au développement global des villages défavorisés dans lesquels nous intervenons et pour l’amélioration des conditions de vie des populations. ?????????? En France, nous menons diverses actions de sensibilisation auprès du public scolaire, nous organisons des évènements culturels et tenons régulièrement des stands de vente, avec notre boutique solidaire.

En 13 ans, nous avons mené 50 projets en Inde (100 000 bénéficiaires). Au Burkina Faso, nous avons travaillé sur un projet pilote en 2016, un deuxième projet est en cours de montage et commencera en janvier 2018 en ciblant l’accès à l’eau et à l’assainissement dans deux communes.

Pourquoi ce nom : « Kynarou » ? ​

Kynarou veut dire puits en langue tamoule, la langue de l’état du sud de l’Inde où nous travaillons.​

Peux-tu nous expliquer le principe du « Wash in 5 Challenge » ? 

C’est une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux que nous avons lancée il y a un an et demi.

Le principe est simple : nous invitons les participants à prendre une douche en 5 minutes, tandis que la moyenne en France est de 9 minutes par douche. En réduisant la durée de leur douche à 5 minutes,​ chaque personne économise 40 litres d’eau.

A post shared by Wash in 5 (@washin5challenge) on

Après la douche, chacun prend un selfie en faisant un 5 de la main, les plus timides peuvent uniquement photographier leur main, tandis que les plus créatifs peuvent imaginer des photos plus originales, en restant bien entendu décent ; )

Il faut ensuite poster son selfie sur notre page Facebook ou instagram avec le #washin5Challenge

A post shared by thierrygmt (@thierrygmt) on

Un compteur d’économies compte les photos et le nombre de litres économisés. Et tous les 5000 litres, soit 125 photos, un projet lié à l’accès à l’eau est mis en place, grâce au soutien d’une entreprise partenaire.

Comment ce projet est-il né et pourquoi vous êtes vous associé à Explore le Monde pour soutenir cette opération ? 

Ce projet a vu le jour grâce à Thomas Davidun de nos ingénieurs en eau – administrateur du bureau. Il travaille depuis longtemps dans les pays du sud pour des ONG ou des entreprises hydrauliques. Après avoir fait le constat que l’utilisation de l’eau dans nos pays occidentaux était très différente de celle des populations du sud, il a souhaité créer un challenge fun, écolo, qui puisse permettre la redistribution en Inde de l’eau économisée ici… d’où cette idée du Wash in 5′ Challenge.

Kynarou Inde la question de l'eau Nous avons donc monté une petite équipe – avec deux membres de Kynarou – et commencé à développer le challenge. Un jour, j’ai rencontré Maryne et Jules les bloggueurs d’Explore le Monde - et je leur ai parlé du Wash in 5 Challenge. A l’époque, nous avions des difficultés à récolter des photos régulièrement, car l’activité de nos washeurs était irrégulière.

Après une nuit de réflexion, Maryne et Jules nous ont proposé de créer un challenge solidaire pour Kynarou et de travailler à nos côtés sur ce projet.

 

A post shared by Explore le monde (@explorelemonde) on

Nous les remercions vivement car outre le fait que ce sont deux amours solidaires, nous avons adoré travailler avec eux et partager l’adrénaline du challenge. Ils ont fait un boulot dingue sur le challenge ! 

Quelles actions concrètes ont pu être mises en place ? 

Depuis le début du Wash in 5′ Challenge, nous avons installé 16 filtres à eau dans des classes d’écoles indiennes​ - situées dans les villages de nos projets – et 2 systèmes de filtration collectifs pour les villageois. Ce sont donc 480 enfants qui ont une eau potable à l’école et 1400 villageois qui ont accès à une eau potable en continu. ?????????? 3 filtres et 1 système de filtration ont été installés grâce au  « Challenge Solidaire de l’Année » d’Explore le Monde. Cela correspond à 800 photos reçues pour 800 bénéficiaires : chaque douche a permis à une personne l’accès à une eau potable.

Le mot de la fin…

Je vous invite à visiter nos pages Facebook Kynarou et Wash in 5′ Challenge et à les liker. Vous pourrez participer au challenge, suivre nos projets et partager à vos proches. Explore le Monde sont arrivés en Inde le 24 octobre et j’y serai en novembre.

Nous avons hâte de pouvoir assister à l’inauguration des installations et échanger avec les enfants et les villageois : )

A post shared by Kynarou (@kynarou) on

Le mot du Magazine du Voyageur ! 

N’oubliez pas qu’il y a plein de gestes simples au quotidien que l’on peut faire pour économiser l’eau. Mis à part réduire votre temps de douche, fermer le robinet pendant que vous vous lavez les mains, brossez les dents, rasez…, arroser tôt le matin ou tard le soir, réutiliser l’eau qui a servi à nettoyer vos légumes pour arroser vos plantes,  traquer les fuites et les réparer… quelques bons réflexes à adopter afin de préserver cette richesse de la nature.

Préservons ensemble l'eau

Photos : Kynarou, Explore le Monde, Shutterstock

Laissez un commentaire