| Idées voyage | Par Coralie

Restos low cost : dégustez moins cher ! 

Le low cost est partout ! Introduit dans le domaine du transport aérien, de de l’hôtellerie, et des taxis… il cartonne maintenant dans les restaurants. Voici quelques infos pour « manger moins cher » lors de votre prochain voyage.

Qui n’a jamais rêvé de diner dans un grand restaurant ?  Mais pas toujours facile de se l’offrir… Le low cost appliqué à la restauration pourrait bien démocratiser la gastronomie. En fait, cette tendance actuelle est inspirée du yield management, méthode utilisée en hôtellerie consistant à optimiser les prix en fonction de la demande et du temps.

L’idée part du principe qu’une table occupée au rabais est toujours plus rentable qu’une table vide. Par exemple, les dimanches soir, le restaurant vous offre une réduction sur le prix normal du menu afin de vous inciter à vous déplacer ce jour-là. De la même façon, plus vous réserverez tôt, plus le prix de votre menu sera bas.

resto
Certains restaurant proposent des menus à -50%.

Ce principe, déjà connu et populaire dans les pays anglo-saxons (voir Opentable pour New York, London eating pour Londres), est en pleine expansion. En France, des restaurants pratiquant des réductions sont listés sur le site www.lafourchette.com. On est surpris, en consultant le site, de voir l’importance des réductions et la souplesse des horaires proposés.

Exemples d’offres : 

  • 40% de réduction à la Boussole, Paris VI, si vous commandez du dimanche au jeudi soir de 19h à 20h30 ou entre 22 et 23 h.
  • Votre addition divisée par deux au 16 Haussmann (restaurant référencé par le Gault Millaut), en réservant du dimanche au vendredi soir.
  • 30% de réduction sur une marque de vins conseillée, chez Mommessin à Lyon, du lundi au vendredi soir.

Un nouveau moyen de voyager encore moins cher. Avez-vous déjà testé la restauration low cost ? Avez-vous été aussi bien servi qu’à l’habitude ? 

Photos : Joshua RappenekerHallenser

1 réaction

  • caillé gérard Répondre

    Na pas confondre  » Yield management » et low cost, rien à voir, dans la première idée, car, vous proposez des réductions et avantages. Le low cost est un peu plus compliqué à mettre en oeuvre.Selon la définition extraite de l’ouvrage d’Emmanuel Combe, « Le low cost est d’abord un modèle qui part des besoins du consommateur, pour les redéfinir dans le sens d’une simplification à l’extrême. Chaque produit et service sont repensés pour être »mis à nus », « découpés », « dépouillés », de leurs fonctions annexes jusqu’à n’en retenir que le coeur, c’est-à-dire la fonction essentielle, celle qui satisfait un besoin minimal ».
    J’ajoute en ce qui concerne la restauration, surtout pas au détriment de l’hygiène et la qualité du produit .