election
| L'actualité du voyage Par

Présidentielle : le programme tourisme des deux candidats

On a beau adorer la détester mais la France reste indéniablement la première destination touristique au monde avec 83 millions de visiteurs étrangers en 2016 ! A l’occasion de la campagne présidentielle du second tour, Il est donc temps de passer en revue les propositions des candidats dans un domaine dans lequel la France brille : le tourisme. 

Quelles sont les propositions des deux finalistes à la présidentielle en matière de tourisme ? A défaut de pouvoir être candidat et proposer son propre programme, liligo.com s’est penché sur la question et vous délivre les principaux axes des progammes tourisme d’Emmanuel Macron (En Marche ! ) et de Marine Le Pen (Front National).

La gouvernance

Le candidat du parti « En Marche !  » entend nommer un responsable gouvernemental en charge du tourisme afin de mettre en œuvre la stratégie nationale.

La candidate FN aimerait donner un pouvoir plus important aux communes dans une perspective de décentralisation.

La promotion de la France comme destination touristique à l’étranger

Les outils de promotion 
Evidemment pour renforcer le tourisme, c’est aux touristes étrangers qu’il faut en premier lieu s’adresser. Ainsi, le candidat d’ « En Marche !  » serait le tenant d’une approche misant sur la communication digitale. La logique :  l’amélioration de la visibilité des offres touristiques en ligne aurait pour conséquence de toucher plus de touristes étrangers .

Marine Le Pen, elle, entend inscrire la défense et la promotion du patrimoine historique et culturel de la France dans la constitution. Dans une logique de valorisation du territoire, elle projette également de mettre en avant l’attrait des DOM-TOM.

A post shared by Paris Tourisme (@paris_tourisme) on

La sécurité 

Les attentats terroristes qui ont secoué la France ces derniers années ont eu un impact évident sur le tourisme. Pour y remédier, Emmanuel Macron augmenterait le nombre de policier et mettrait en place une campagne de sécurisation animée par des services civiques dans les lieux touristiques. Marine Le Pen ferait de la lutte contre le terrorisme son premier cheval de bataille.

L’économie du tourisme en France

L’emploi 

Emmanuel Macron propose les mesures suivantes pour développer l’emploi dans le tourisme : 

> Baisser les charges salariales

> Assouplir la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains) pour construire des résidences dédiées exclusivement aux saisonniers et améliorer leur statut.

> Assouplir la fiscalité et abaisser les charges sociales dans le cadre de la réforme du CICE.

> Simplifier le rapport des entrepreuneurs à l’administration et mettre en place un « droit à l’erreur » .

> Mettre en place un moratoire pendant 5 ans sur certaines normes mises en place lors de la reprise d’établissements touristiques.

> Soutenir la formation.  

Le programme de Marine Le Pen en matière d’emploi dans le secteur du tourisme se décline de la façon suivante : 

> Développer la formation des métiers du tourisme par la valorisation de l’alternance et des formations professionnelles dès le collège.

> Décentraliser la politique touristique en donnant plus de poids aux mairies dans la définition des règlementations afin que celles-ci correspondent à une réalité locale.

> Donner la priorité aux détenteurs de la nationalité française dans l’emploi en général et supprimer la directive européenne sur les travailleurs détachés. 

  A post shared by Mathilde (@only_you) on


Lutter contre l’ « ubérisation » dans le secteur du tourisme 

Le candidat du parti « En Marche !   » propose d’harmoniser la fiscalité pour les opérateurs traditionnels (hôtels) et innovants (Airbnb) tandis que la candidate FN compte mettre en place un secrétariat d’Etat dédié aux mutations économiques.

Aider les Français à partir en vacances

Le dernier axe lié aux politiques du tourisme concerne les aides alouées aux personnes qui n’ont pas nécessairement les moyens de partir en vacances. Il s’agit ici de promouvoir le pouvoir d’achat et le bien-être des Français.

A ce sujet, Emmanuel Macron entend mettre en place des chèques vacances européens valables dans tous les pays de l’UE et lancer un Pass culture à 500 € en y incluant des voyages.

Marine Le Pen, elle, mentionne des mesures liées au pouvoir d’achat telles que la revalorisation du minimum vieillesse, l’instauration d’une prime à destination des revenus les plus bas et la diminution de 10 % des trois premières tranches de l’impôt.

Source : Le Quotidien du Tourisme.com
Photo : Shutterstock.

 

Laissez un commentaire