giant sequoias forest
| Idées voyage Par

Zoom sur le parc national de Sequoia

Entrez dans un monde de géants en visitant le parc national de Sequoia. Perdu au coeur de la Sierra Nevada en Californie, le parc abrite le plus haut sommet des États-Unis (hors Alaska) : le Mont Whitney, perché à plus de 4400 mètres d’altitude. Ses arbres immenses, ses ours noirs et son relief tourmenté en font un passage incontournable lors d’un voyage dans l’Ouest Américain, d’autant qu’il est accessible en seulement 4h30 de route depuis San Francisco.

Marchez au milieu des arbres géants

Si le parc national de Sequoia connaît un tel succès, c’est qu’il abrite certains des arbres les plus volumineux et les plus vieux de notre planète. Trouvez un vol Paris – San Francisco pas cher et rejoignez le centre de la Californie pour approcher ces géants de très près.

L’arbre vedette du parc est sans conteste le General Sherman Tree, un sequoia de 31 mètres de circonférence et de 84 mètres de haut. Ces mesures n’en font pas moins que le plus gros organisme vivant du monde entier. Même s’il ne fait pas partie des plus vieux arbres de notre planète, le General Sherman est tout de même âgé de plus de 2200 ans. Cela signifie qu’il était déjà là avant notre ère ! Comptez une petite heure de randonnée pour le rencontrer.

Le parc national du sequoie Californie

Plus au nord, dans le parc attenant de King’s Canyon, le General Grant Tree est encore plus facilement accessible puisqu’une petite boucle d’un kilomètre emmène les visiteurs à sa rencontre. Le General Grant fait partie des cinq arbres les plus larges au monde.

Même si ces arbres imposants méritent le détour, rien de tel qu’une vue d’ensemble pour profiter du décor. Empruntez le sentier de randonnée de Congress Trail pour vous immerger au coeur d’une forêt étonnante, où vous aurez l’impression d’avoir littéralement rétréci au milieu de ces géants. La boucle fait entre trois et quatre kilomètres et serpente au milieu des séquoias géants. Un incontournable ! 

Gros tronc d'arbre

Rencontrez la faune des montagnes

En vous baladant ainsi en pleine forêt, vous ne serez pas à l’abri de tomber nez à nez avec les animaux qui peuplent les contrées sauvages de Californie. Il n’est pas rare par exemple de rencontrer les fameux ours noirs de Sequoia au détour d’un sentier de randonnée. Attention toutefois à toujours rester à distance pour éviter les accidents. De plus en plus d’ours noirs ont tendance à oublier leur peur de l’humain pour obtenir de la nourriture facilement. Faites attention à ne pas avoir de nourriture à portée de main, ni sur vous, ni dans votre voiture.

Ours noir dans le parc national du sequoia Californie

D’autres animaux seront aussi de la partie comme les marmottes, les serpents à sonnette et les castors. Plus rares, les pumas et les couguars ne se laissent quasiment jamais apercevoir. Pour les éviter, nous vous conseillons de ne jamais vous balader seul et de faire du bruit lors de vos randonnées.

Si vous croisez des animaux sauvages, veillez à ne jamais leur donner de nourriture pour éviter de perturber leur mode de vie naturel.

Parc national du sequoia, loin des montagnes

Admirez des panoramas à couper le souffle

Sequoia étant un parc national d’altitude, certaines routes comme la King’s Canyon Scenic Byway permettent d’accéder à des vues somptueuses sur les montagnes et vallées environnantes. Longue de près de 80 kilomètres, cette route rejoint Cedar Grove en longeant le canyon au bord de falaises vertigineuses. De nombreux points d’arrêt sont prévus sur le chemin.

King Canyon Scenic Byway

Autre incontournable à Sequoia : l’ascension du Moro Rock, l’un des plus beaux points de vue sur la Sierra Nevada. Le sommet dénudé de cette montagne de granit est accessible via un escalier en pierre de 400 marches. Nous vous conseillons de faire l’ascension tôt le matin ou lors du coucher du soleil pour admirer les couleurs changer sur les flancs des montagnes. Un spectacle magnifique ! 

Moro Rock Californie

Photos : Shutterstock

Laissez un commentaire