naturisme
| Idées voyage Par

Et si vous vous mettiez au naturisme cet été ? 

Il se dit que le naturisme a le vent en poupe ces dernières années en France. Et si vous aussi vous sautiez le pas cette année pendant les grandes vacances ?  

Difficile de quantifier le phénomène, mais la Fédération française de naturisme l’assure : de plus en plus de Français s’adonnent au naturisme et ce sont les jeunes notamment qui se tournent vers cette pratique. Pourquoi ? C’est le souci de prendre soin de soi, de son corps et de l’environnement, qui semble motiver le plus les nouveaux naturistes.

La première question qui vient est généralement celle-ci : le nudisme et le naturisme, est-ce que c’est la même chose ? Si le résultat est le même – on se retrouve à poil au final – la démarche n’est pas identique : le nudisme c’est le simple fait de ne pas porter de vêtements, tandis que le naturisme est un comportement réfléchi prônant le respect de soi, des autres et de l’environnement.

Bref, un corps sain dans une nature protégée. Vous le voyez rapprochement avec la philosophie végétarienne et les nouveaux comportements écolo ? 

Un peu d’histoire…

Chacun sait que c’est dans l’Europe germanique qu’est né le phénomène : la « Freikörperkultur » ( « culture du corps libre » ) y est apparue dès le début du 20è siècle et la première plage pour nudistes en 1920. En France, la première expérience sérieuse remonte à 1931, sur l’Île du Levant, au large d’Hyères. Regardez cette savoureuse vidéo qui date du mois d’août 1975. « Nous avons ici un éventail de paléo-naturistes, de naturistes peut-être de tendance végétarienne, ceux qui sont là pour le bronzing… […] Tous les journaux vous parlent du string, la ficelle parait-il inventé par les Britanniques. Eh bien c’est une invention du docteur Dorville ( ? ) et ça date de 1932 !  » .

Le mouvement naturiste a été reconnu de façon officielle par l’Etat avec le Front populaire et l’une de ses grandes figures, Léo Lagrange, à la fin des années 1930. Mais il faudra attendre 1950 pour que la première station naturiste voit le jour, en Gironde.

Enfilez votre paréo ! 

Aujourd’hui encore, près d’un siècle après son apparition, le naturisme reste un phénomène exclusivement occidental. La quasi-totalité des plages naturistes sont concentrées en Europe (et un peu aux Etats-Unis). Ailleurs dans le monde, elles ne sont le fait que de colonies européennes ou pour satisfaire les touristes occidentaux.

Les plus grands et plus emblématiques centre de naturisme en France sont ceux de Montalivet et du Cap d’Agde, mais il y a des simples plages naturistes sur tout le littoral et même dans l’intérieur du pays, autour de lacs. Il existe des plages naturistes officielles et des plages qui sont de facto « tenues » par les nudistes et bénéficient de la compréhension des autorités.

Et plus si affinités…

Toutes sortes d’activités se sont développées avec comme seul mot d’ordre : être nue. Ainsi randonnées ( ou plutôt randonnue ), canoë, raquettes et bowling peuvent se pratiquer sans vêtements. De nombreuses organisations et forums ont ainsi vu le jour pour réunir tous ceux qui veulent expérimenter le quotidien dans leur tenue originelle  ! 

Photo : Shutterstock

9 réactions

  • Carpentier Répondre

    Si t nos dictareur connus avaient pratiqué le naturisme durant leurs discours je suppose qu’ils auraient eu moins d’éloquence…. Ha ha j’imagine. Ces frustrés arrogants Hitler Mussolini. Franco pinochet. Voilà une punition que l’on pourrait infliger a ces racailles

  • Saurez Répondre

    Qu’un site dédié au tourisme internationale français annonce qu’il est interdit d’être nu en dehors des sites dédiés est gravissime à mon sens.
    Une loi française, qui n’est pas appliquée dans les faits (existence des rando-nue sans aucune poursuites à l’encontre des usagers et des associations) et qui, en plus, n’est pas claire (le naturisme n’est pas l’exhibitionnisme) n’a aucune raison d’être appliquée dans d’autres pays !  ! 
    En effet, en Espagne, Allemagne, Autriche, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, on a le droit de pratiquer le naturisme en dehors des lieux.

    • Anissa Répondre

      Bonjour,
      Merci pour ces informations. Nous avons ajusté l’article après investigation.
      Bonne journée ! 

  • Annie Versaire Répondre

    Dans la carte des lieux naturistes dans le monde, c’est quoi ce point juste au sud du Groenland ? 

    A supposer que ce soit quelqu’un nu sur son bateau, il vaut mieux que le bateau soit chauffé ! 

    Sinon, ce qu’indique la carte, c’est une domination de la culture européenne : Europe du nord et germanique, France, Espagne, Croatie, Europe centrale, et les « projections de l’Europe » : Canada, Nouvelle Zélande, Australie, Afrique du sud.
    Mais quid des tribus vivant nues en Amazonie ? Ce n’est pas du naturisme, mais la philosophie en est quand même proche.
    A noter aussi que la nudité est largement pratiquée et acceptée dans de nombreuses îles du Pacifique.

  • Charles LAURENT Répondre

    Deux erreurs importantes dans cet article : 

    1. Contrairement à une légende très répandue, le naturisme n’est pas né en Allemagne au début du XXe siècle, mais en France au XIXe siècle avec le géographe et philosophe Elisée RECLUS (tcf l’article naturisme de Wikipédia), et lisez l’Homme et la Terre d’Elisée RECLUS dans l’édition originale.

    2. Cap d’Agde n’est plus naturiste depuis longtemps, la clientèle a changé, c’est un simple baisodrome qui arbore une enseigne « naturiste ».

  • Albatros Répondre

    Quelle tristesse de prôner ainsi le paréo dans les sites naturistes. L’ère pareolithique mis en avant depuis quelques années est le ver dans le fruit. De la nudité simple et naturelle.

    • Anissa Répondre

      Bonjour Albatros,
      Merci pour votre commentaire.
      Le titre « Enfilez le paréo » est à prendre au second degré et à aucun moment l’auteur de ce texte prône le port du paréo sur les sites naturistes.
      Bonne journée ! 

  • Necila Répondre

    <>
    C’est mal connaitre le sujet, il y a de plus en plus d’activité en dehors des structures naturistes, comme des randonnus à pied, en raquette (neige) ou en canoë, sans compter les séances de bowling etc …

    • Anissa Répondre

      Bonjour Necila,
      Merci pour ces informations. A la suite de votre commentaire, nous avons ajouté un paragraphe à ce propos.
      Bonne journée !