| L'actualité du voyage Par

Love is in the air…

 «  Salut, tu te souviens de moi ? Nous nous sommes rencontrés dans l’avion…  » . On a coutume de dire que la vie est faite de rendez-vous manqués, mais avec le nouveau site «  wemetonaplane  » , on peut désormais retrouver une personne «  que l’on n’a pas su retenir  » , comme le chante Georges Brassens.

Pour toutes celles et ceux à qui il est déjà arrivé de faire une belle rencontre lors d’un vol, mais que les circonstances ont empêché d’échanger leurs numéros de téléphone, leur adresse e-mail, ou simplement leur nom pour se retrouver ensuite sur Facebook…tout n’est pas perdu.

Le principe de Wemetonaplane est simple : vous enregistrez le numéro et la date du vol, ainsi que les aéroports d’arrivée et de départ. Avec un peu de chance, une histoire correspondant à la votre est retrouvée par le moteur de recherche et il ne vous reste plus qu’à y répondre. La puissance du site est surtout due au fait qu’il est possible de partager son histoire via les réseaux sociaux Facebook et Twitter pour augmenter ses chances de (re)conquête.

Des bouteilles à la mer

Buenos Aires-Genève IB 6844 : 

 «  Je voudrais entrer en contact avec la ravissante jeune femme italienne travaillant en Suisse, près de Nyon, dans une Clinique médicale comme neuro-psychologue, et que j’ai rencontrée au check-in à Buenos Aires  » .

New York San Francisco UA 1277 : 

 «  Au mec mignon assis au 1er rang. Désolée, je t’ai perdu dans l’aire de livraison des bagages !   » 

2,7 milliards de passagers en 2011, des millions de rencontres possibles…

L’initiative pourrait paraître anecdotique, mais elle ne l’est pas. Rien que sur l’année 2011, on a compté près de 3 milliards de vols individuels ! Le potentiel de rencontres à 10.000 mètres d’altitude est donc très élevé. C’est l’Australien Will Scully-Power qui est à l’origine de ce site. Il raconte en avoir eu l’idée après avoir lui-même eu un coup de foudre l’année dernière, sur un vol Kuala Lumpur-Sydney.

wemetonaplane

 «  Sur Google, il y a 4400 recherches par mois dans le monde entier pour «  rencontré sur un vol » . C’était assez pour pour me rendre compte que je ne suis pas le seul et qu’il n’y avait aucun moyen de recontacter une personnes rencontrée dans un avion sans savoir son nom  » , explique Will Scully-Power. Pour la petite histoire, il vivrait encore à ce jour avec cette femme à Sydney. Souhaitons à ceux qui n’ont pas eu cette chance de pouvoir se rattraper avec ce site.

D’ailleurs, souvenez-vous qu’il est possible grâce au service «  Meet and seat  » de choisir son voisin de voyage sur les vols KLM, en accédant à son profil Facebook ou Linkedin. Histoire de forcer, un peu, la main du destin…

Vous avez déjà fait une rencontre marquante à bord d’un avion ? Partagez-la ici ! 

 Photos : Definiteserenade3, les Wootang01, le 5e Ape brownpau / Flickr CC.

2 réactions

Cliquez ici pour annuler la réponse.

  • garde Répondre

    bonjour,j’aimerais tant revoir la fille assis à coté de son frere, qui me regardais et moi aussi.
    Sur le vol A56041 a la place 3A…
    si tu te reconnais contacte moi. j’aimerais tant te revoir.

  • coup de foudre Répondre

    Bonjour,
    Une magie s est passée avec un homme rencontrer dans l avion de retour « monastir, nantes » le 8 jiun 2014 siege 11D .je revenais de l hotel club « méditerranée à hammamet et vous « houda golf » à monastir. Je me souviendrais longtemps de vos yeux verts. Si vous vous reconnaissez, et que la magie était réciproque ? J aimerais tant vous revoir !  !  !  !  !