| L'actualité du voyage | Par Corentin

L’histoire compliquée de Palestinian Airline

Après 7 longues années cloués au sol, les avions de Palestinian Airline, la compagnie détenue par l’Autorité palestinienne, ont repris leur vols, entre l’Égypte et la Jordanie. C’est un nouvel épisode dans l’histoire pour le moins chaotique de cette compagnie.

Son histoire est intimement liée à la situation géopolitique du Moyen-Orient. Palestinian Airline avait été créé en 1995. Deux ans après les accords d’Oslo, le temps était alors à l’optimisme, ses 3 avions allaient pouvoir décoller pour rallier les principales capitales du monde arabe depuis l’aéroport international de Gaza fraîchement construit. Un symbole extrêmement fort pour la population palestinienne à la recherche de son État.

Quelques années et des dizaines de milliers de passagers transportés plus tard, la compagnie est contrainte de cesser ses activités sur le sol palestinien pour se réfugier au Caire en Égypte, l’aéroport de Gaza ayant été victime d’un bombardement israélien, en 2001.

Mais après 7 ans d’inactivité, la compagnie assure depuis quelques jours à nouveau des vols au, cette fois départ de l’Egypte vers Aman en Jordanie, et négocie actuellement l’ouverture de nouvelles lignes, vers la Mecque, ainsi que des lignes permettant au Palestiniens réfugiés en Jordanie de se rendre dans les pays voisins : Turquie, Émirats-Arabes-Unis, etc.

Pourquoi cette reprise d’activités maintenant ? La réouverture du terminal de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, permise par la révolution égyptienne.

Aimeriez-vous visiter Israël et la Palestine ? 

Laissez un commentaire