Les forêts françaises
| Idées voyage Par

Les plus belles forêts en France pour profiter de l’automne

Ne comptez pas sur le « Magazine du Voyageur » pour vous servir sur un plateau une sélection de destinations exotiques pour « fuir la déprime en automne ». Car l’automne nous, nous l’aimons ! Alors plutôt que de prendre la fuite à l’autre bout du monde ou de partir en city trip, « promenons-nous dans les bois… » ! 

Le brame du cerf, la cueillette des champignons, les couleurs des feuilles…, l’automne est la saison qui sublime le mieux la forêt. Petite balade en forêt ou bien vraie randonnée, c’est toujours un bol d’air frais et de dépaysement pour une grosse dose d’émerveillement. Ou, comme le disait si joliment Albert Camus, « l’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur » ! 

Avec 16 millions d’hectares sur 30% du territoire, il n’est pas bien difficile de trouver un massif forestier pour sortir proche de chez soi. Voici quelques-uns des massifs les plus beaux de France.

La forêt de Brocéliande (Bretagne)

Oubliez la logique implacable des villes pour vous plonger dans un univers fantasmatique fait de chevaliers – de la table ronde – de fées et de sorcières.

Vous la trouverez en Bretagne, à Paimpont. Si cela ne suffit pas à vous convaincre, demandez donc son avis à Nolwenn Leroy…ou pas ! 

La forêt des Landes (Landes)

Comme espace naturel, on a fait mieux. Car il faut l’avouer, cette forêt est 100% artificielle ! 

Qu’importe, il n’y a rien de plus agréable que de sillonner à pied ou à vélo sur ses sentiers sablonneux, pour déboucher sur une dune, la franchir et tomber nez-à-nez avec l’océan Atlantique

A post shared by Mary B. (@mbeneh) on

La forêt d’Iraty (Pays Basque)

Descendons encore un peu plus dans le sud-ouest de la France pour trouver la forêt d’Iraty. C’est la plus grande hêtraie d’Europe.

Mais au-delà de ce record, c’est surtout un endroit très sauvage, mystérieux, presque magique, entouré de légendes basques. Car oui, on est bien au Pays-Basque, à cheval sur la France et l’Espagne.

A post shared by Unai Iarza (@alberguedelpirineo) on

La forêt de Boscodon (Hautes Alpes)

Changement de décor, direction les Alpes du sud, sur la commune de Crots. Le décor est on ne peut plus alpin, car cette forêt est réputée pour être majoritairement composée de sapins.

De sentiers très bien aménagés – aires de pique-nique, balises, belvédères… – évoluent entre des pics flirtant avec les 3 000 mètres d’altitude. La route forestière de la Fontaine de l’ours est la plus connue et la plus empruntée. Somptueux…

A post shared by Julien Delage (@julien_delage) on

La forêt de la Grande Chartreuse (Rhône-Alpe)

Le massif de la Chartreuse, non loin de Grenoble, c’est les Alpes sauvages, pas les Alpes des grandes stations de ski. Du coup, attendez-vous à croiser la route de chamois, mouflons et autres bouquetins. Et si vous levez la tête, vous verrez peut-être même un aigle royal.

Beaucoup de sentiers de randonnée convergent vers le monastère de la Grande-Chartreuse, où les moines élaborent le délicieux nectar vert…

Le bois de Païolive (Ardèche)

Surnommé le bois des fées, c’est une petite merveille à lui tout seul. Il offre des paysages époustouflants, entremêlant végétation et roches.

Véritable paradis de la biodiversité, ça vaut la peine de prendre quelques jours de vacances pour aller se baigner dans les gorges de Chassezac ou encore y pratiquer la spéléologie.

A post shared by Pauline (@p_oyou) on

La forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne)

En île de France, elle est réputée pour deux choses.

Premièrement, ses rochers de grès, qui offrent un terrain prisé dans toute la France et même au-delà, pour l’escalade. La réputation de l’école d’escalade de « Bleau » n’est plus à faire.

La seconde raison de sa célébrité c’est l’École de Barbizon qui a rassemblé les plus grands peintres paysagistes. Voilà une belle façon d’allier sortie nature et sortie culturelle ! 

A post shared by XmX (@xavmaux) on

La forêt de Compiègne (Picardie)

Comme beaucoup de forêts, elle a été aménagée tout d’abord pour le plaisir des seigneurs et pour le plaisir de la chasse à courre.

Aujourd’hui, ce sont les Parisiens qui vont y prendre un bol d’air le week-end. Elle compte 1 200 km de routes et chemins aménagés. Idéal pour la randonnée, le jogging, le vélo…

A post shared by Chloé (@chloe.gonca) on

Laquelle a votre préférence ? Et puis si nous n’avons vraiment pas réussi à vous tenter…

5 city breaks en France au départ de Paris cet automne

Où partir en octobre ? 

Photos : Shutterstock, Instagram

Laissez un commentaire