| Idées voyage | Par Corentin

Júzcar, le village des Schtroumpfs

C’est l’histoire bien réelle d’un petit village perdu dans les collines d’Andalousie et qui s’est retrouvé du jour au lendemain un haut-lieu touristique du sud de l’Espagne, pour le plus grande bonheur – à ce jour – de ses habitants.

Qui a déjà entendu parler du village de Júzcar, hormis ses 200 habitants ? Sans doute pas grand monde. En tout cas jusqu’au printemps dernier. Imaginez que ce joli petit «  patelin  » d’Andalousie (sans vouloir lui faire ombrage) a reçu la visite de près de 100.000 touristes en un an, contre seulement quelques centaines par an avant. Comment un tel miracle (économique) a-t-il pu se réaliser ? 

Au printemps dernier, les habitants du village ont entrepris de peindre les bâtiments en bleu pour fêter la sortie du film les Schtroumpfs en 3D, «  Los Pitufos,  » en espagnol. Tout y passé, mes maisons, l’église et même le cimetière ! Pour la simple et bonne raison que leur village avait servi de lieu de tournage au film.

Le succès a été immédiat. Depuis, 2.000 personnes viennent chaque week-end visiter ce village décidément bien étrange. Des stands vendent des DVD du film, des objets artisanaux, des souvenirs, des spécialités culinaires locales… Le rêve pour l’économie locale.

Le distributeur du film, «  Sony Pictures  » , a proposé de faire repeindre le village comme il était avant, à ses frais. «  Comme avant ? Mais non !   » , se sont exclamés les habitants – lors d’un vote au mois de décembre – qui ont trouvé avec le tourisme une manne financière inespérée.

Monsieur le maire se réjouit : 

 «  Cela a stimulé l’économie locale, le bonheur, les perspectives commerciales, l’emploi et la popularité du village  » .

Mais il veut garder les pieds sur terre et se dit prêt à revenir en arrière le jour où ses administrés le lui demanderont.

 «  Si des habitants voudraient changer la couleur de leurs maisons pour revenir au blanc traditionnel, un autre vote aura lieu  » ,

a-t-il promis.

Si l’Andalousie vous tente et qu’un petit détour par Júzcar ne vous déplairait pas, sachez que l’aéroport international le plus proche est celui de Malaga.

0 réactions