extremites_europe
| Idées voyage Par

À la découverte des extrémités de l’Europe 

Au Sud, au Nord, à l’Est, à l’Ouest, nous vous montrons ici les extrémités de notre continent, l’Europe. Précision d’importance  : nous parlons ici de l’Europe continentale  ! Au diable donc les Açores, l’Islande et autres bouts du monde marins.

Le plus occidental : Cabo da Roca, au Portugal

Envolez-vous avec un billet d’avion pour Lisbonne, car c’est au Portugal que se trouve l’extrémité occidentale de notre continent. Le Cabo da Roca se trouve à une grosse demi-heure de route de la capitale portugaise seulement. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un cap rocheux qui s’avance vers l’Océan. Le paysage est impressionnant, marqué par des falaises d’une hauteur de cent mètres au-dessus des vagues ! 

« Ici … où la terre se termine et où la mer commence. » Tels sont les mots du poète Camões tirés de son célèbre roman Os Lusíadas et gravés sur une stèle commémorative. Un phare achève de conférer à cet endroit une dimension magique.

On vous recommande  :  Profitez de l’excursion pour vous arrêter à Sintra, une magnifique ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En fait, il faudrait y passer au moins une journée complète pour avoir le temps de visiter ses deux joyaux, le Palácio nacional et la Quinta da Regaleira. Ici, vous pouvez voir le Cap da Roca en 3D.

Le plus méridional : Punta de Tarifa, en Espagne

La pointe de Tarifa (ou pointe Marroqui) se trouve dans le prolongement de la ville de Tarifa. Elle-même se situe à l’extrémité sud de la province d’Andalousie, de l’Espagne, de la péninsule ibérique et… de l’Europe. On dit que l’Océan Atlantique et la Méditerranée se rencontrent à ce niveau.

Le Maroc et l’Afrique ne sont qu’à 14 kilomètres de distance, par-delà le détroit de Gibraltar. Voilà pourquoi cet endroit est si particulier. Là encore, un phare a été érigé sur la Torre de Isla de las Palomas.

On vous recommande  :  Profitez de votre venue pour explorer les autres (nombreuses) merveilles de la région. Par exemple le parc national de Doñana qui est le plus grand parc national d’Espagne et l’un des espaces naturels les plus riches de tout le continent. Ou encore le rocher de Gibraltar. À moins que quelque force insaisissable vous pousse à embarquer sur un ferry pour traverser le détroit et changer de continent…

Le plus septentrional : Cape Nordkinn (Kinnarodden), en Norvège

Prendre un avion pour Lisbonne ou le sud de l’Espagne pour voir les extrémités de l’Europe, c’est presque trop facile. Là, nous changeons de registre car l’extrémité nord de l’Europe est…extrême. Une route mythique empruntée par des voyageurs au long cours rallie Oslo, la capitale, à la pointe nord du pays, distante de deux mille kilomètres.

Le Cap Nord se trouve sur l’île de Magerøya, reliée au continent par un tunnel sous-marin de sept kilomètres de long. Soyons jusqu’au-boutistes : l’extrémité Nord est en réalité à une dizaine de kilomètres de marche, à Knivskjellodden.

Mais au fait, n’avions-nous pas exclu les îles pour nous en tenir à l’Europe strictement continentale ? Dans ce cas, le cap Nordkinn (Kinnarodden) est la vraie vedette. Il n’est accessible qu’au terme de vingt kilomètres de trek difficile au départ du village de Mehamm. Vous êtes véritablement au bout du monde, seul face à la nature et vous aurez de la chance si des bancs de brouillard et de brume ne s’invitent pas.

On vous recommande :  En été, c’est le jour éternel avec le fameux soleil de minuit. Expérience fascinante au rendez-vous.

Et le plus oriental  ? 

Eh bien l’Europe ne possède pas d’extrémité orientale. Pour la simple raison que l’Europe n’est que la partie occidentale de cet immense masse terrestre qu’est le supercontinent eurasiatique et qu’il n’est pas possible de fixer une frontière géographique précise et encore moins une extrémité. Et c’est très bien comme cela  ! 

Laissez un commentaire