| Idées voyage Par

Écosse : sur la route des meilleurs whiskies

Figurez-vous que l’édition 2012 des «  World Whiskies Awards  » a récemment accordé le titre de meilleur whisky du monde à un spiritueux japonais ! Le Taketsuru 17 ans d’âge de chez Nikka (catégorie blended) et le Yamazaki 25 ans d’âge de chez Suntory (catégorie single malt). Qu’importe, c’est en Écosse que nous vous emmenons, à travers les paysages pittoresques des Highlands, sur la prestigieuse route des Whiskies du Speyside.

Benromach

Le circuit comme par cette distillerie fondée en 1898. Benromach fait son whisky avec de l’eau qui descend directement des Romach Hills, de la source Chapelton. Elle produit du whisky single malt ainsi qu’une gamme certifiée biologique.

Aberlour

Pour toute personne qui connaît ne serait-ce que les fondamentaux du whisky, c’est une étape absolument incontournable du circuit. En France, Aberlour représente à lui seul l’excellence du whisky écossais, avec ses arômes si particuliers. Quel est le secret (de polichinelle) de sa qualité : ses meilleurs whiskies sont vieillis dans des fûts qui ont autrefois contenu du bourbon américain ou du Xérès.

Glenlivet

Sa réputation prestigieuse vient du fait qu’elle est «  le single malt qui a tout commencé  » , selon son slogan. The Glenlivet est le single malt le plus vendu aux États-Unis et le deuxième au monde. Elle n’a jamais cessé de produire depuis sa fondation en 1824, excepté une brève période pendant la Seconde Guerre mondiale. Même au moment de la Grande Dépression elle continuait de fabriquer le précieux spiritueux.

Glenfiddich

Glenfiddich est une distillerie innovante à bien des égards. Lorsque les temps difficiles ont frappé la plupart des distilleries dans les années 1960 et 1970, Glenfiddich a lancé de vastes campagnes publicitaires pour promouvoir son breuvage et a ouvert un centre d’accueil pour les visiteurs. Une stratégie couronnée de succès puisque c’est aujourd’hui le whisly single malt le plus vendu au monde. C’est aussi le dernier single malt des Highland à être mis en bouteille sur les lieux de la distillation, alors que les autres distilleries font l’embouteillage dans les grandes villes.

Strathisla

1789 est une date historique à bien des égards. C’est l’année de la fondation de la distillerie Strathisla, le grand-père des whiskies écossais. Elle est effectivement la plus ancienne distillerie encore en activité. Les bâtiments de son site de production n’ont guère changé depuis les débuts et le toit très original de la bâtisse est encore à ce jour un repère historique dans la région. Chaque visite se termine par un petit verre de whisky Chivas Regal 12 ans et 18 ans d’âges.

Cardhu

L’histoire de la création de cette distillerie n’est pas très recommandable… Cardhu, juste à côté de Archiestown, a été fondée par un trafiquant de whisky en 1824. C’est la seule distillerie de whisky qui a été principalement dirigée par des femmes à ses débuts. L’épouse du fondateur vendait le whisky par sa fenêtre aux passants. Aujourd’hui, Cardhu produit une grande partie du whisky utilisé dans les mélanges Johnnie Walker.

En route pour l’Écosse ? Consultez les vols pour Édimbourg ou Glasgow.

Photos : ohsarahrose, intangible, Roubicek, zimanu / flickr cc.

Laissez un commentaire