vols pas chers
| Conseils pratiques Par

Comment trouver des vols pas chers ? 

Il n’est pas toujours facile de trouver le vol le moins cher dans la jungle des sites internet de compagnies aériennes et de tour opérateurs. Mettez toutes les chances de votre côté en lisant les conseils de liligo.com ! 

Le meilleur moment pour acheter vos billets d’avion

Question épineuse à laquelle bien malin qui pourrait répondre de manière définitive. Il existe toutefois des tendances générales d’évolution des prix des billets. Schématiquement : souvenez-vous qu’il est bon de réserver son billet au minimum 3 mois à l’avance, quelle que soit la destination.

  • 3 mois pour les vols court-courrier (les compagnies low cost ne mettent généralement pas leurs billets en vente plus en amont que 5 mois)
  • 5-6 mois pour les vols moyen-courrier
  • 8 mois pour les vols long-courrier

Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre article : Le meilleur moment pour acheter ses billets d’avion.

Quand réserver_infographie_global_VDEF

Choisissez un bon comparateur de vols pour trouver les billets les moins chers ! 

A chacun sa préférence, mais une chose est certaine : tous les moteurs de recherche ne se valent pas, loin de là. Essayez-en plusieurs et souvenez-vous que le meilleur n’est pas celui qui indique le prix du billet d’avion le plus bas sur Google, mais bien celui qui trouve véritablement les vols les moins chers, prix tout compris.

Outre la sympathie et la fidélité que l’on peut développer pour tel ou tel site – en raison de son confort de navigation, par exemple – il y a quelques critères majeurs à prendre en compte : 

  • Le comparateur indexe-t-il les compagnies low cost ? Cela peut paraître trivial, mais tous ne le font pas ! 
  • Le comparateur est-il indépendant des compagnies et des sites qu’il indexe ? Si ce n’est pas le cas, il n’est pas possible d’être sûr de l’impartialité des résultats de recherche présentés à l’utilisateur.

Cliquez sur le lien pour tout savoir des engagements de liligo.com.

Capture écran site liligo

Utilisez les nouveaux outils à votre disposition

Le moteur de recherche de vols liligo.com propose de nombreux petits outils très efficaces pour vous aider à trouver le billet qu’il vous faut : 

 

  • Des alertes de vols :  pour être tenus au courant par email et à la fréquence de votre choix de toute évolution du prix du billet qui vous intéresse et donc vous épargner de relancer pusieurs fois votre recherche.
  • Des prix malins : si vous vous envolez à l’autre bout du monde, c’est mieux de pouvoir le faire sans avoir des escales de 24 heures. La nouvelle façon de trier les billets d’avion « prix malin » combine ainsi vols pas chers et gain de temps ! 
  • Une carte d’inspiration au voyage :  vous saisissez quelques critères (dates et aéroport de départ et d’arrivée, prix maximum, etc.) et le moteur de recherche vous affiche sur une carte très ludique les meilleurs plans de vols pas chers correspondants.
  • La possibilité de combiner les compagnies low cost entre elles : car plusieurs low cost sont parfois présentes sur une même liaison

 

La carte d'inspiration voyage
La carte d’inspiration voyage

N’oubliez pas les applications mobiles pour chercher des vols pas chers

Elles se sont répandues comme une traînée de poudre en quelques années seulement, pour le plus grand confort des voyageurs. Chaque compagnie aérienne, chaque comparateur de prix propose désormais leurs services via des appareils mobiles.

  • Recherches de vols, d’hôtels et de voitures de location sont par exemple disponibles via les applications de liligo.com : android, iphone et ipad.

Gare à l’IP Tracking ! 

Si le Yield Management explique pour beaucoup l’évolution rapide des prix des billets d’avion, ce n’est pas la seule cause. La pratique supposée d’IP Tracking consistant pour le site de la compagnie à repérer votre intérêt pour tel ou tel billet puis à augmenter son prix de façon factice pour vous inciter à effectuer votre achat au plus vite. La parade est simple : effectuer ses recherches et son achat sur deux ordinateurs différents.

Renseignez-vous plus en détails en relisant cet article : L’astuce pour ne plus se faire pigeonner par les variations de prix.

Vous connaissez d’autres astuces ? Partagez-les ici ! 

Crédit photo : eisenbahner / Flicr cc.

2 réactions

  • Flo Répondre

    Pour trouver un vol moins cher, il ne s’agit plus aujourd’hui de comparer seulement sur un comparateur de vol. J’explique tout ici : http : //www.toolito.com/voyage/billet-avion-pas-cher/

  • Michel Dazur Répondre

    Bonjour cordial ! 

    Une énorme omission de votre part, peut-être volontaire : pour voyager par avion à moindre coût, suffit de se trouver un ouvrant-droit actif ou retraité d’un transporteur aérien. La réglementation en vigueur en ce domaine des privilèges GP, varie d’un logo à l’autre. Cependant plus n’est besoin d’être conjoint ou descendant de l’ouvrant-droit comme ce fut le cas dans le passé, pour bénéficier de l’extension de réduction R1, R2 etc…). La désignation « compagnon de voyage » (buddy pass en anglais) requiert la simple formalité à procurer copie d’identité à la Cie. Ensuite le titre de transport se gère par internet via un site spécifique ! Ouvrant-droit et ayant-droit sont tenus de voyager ensemble sur l’intégralité de l’itinéraire. Tenue correcte exigée et profil bas s’imposent. Osons mettre en évidence que l’e-tkt standby relève parfois du défi et qu’il importe de bien s’informer au préalable des chargements de vols, afin de s’éviter moult déconvenues quand bien même cette vérification n’est pas exempte d’imprévus. L’idéal est de sélectionner un GP confirmé, certes plus onéreux et parfois plus cher qu’un billet normal. Cette pratique du privilège GP a été fort souple par le passé. Cependant les logos aériens deviennent de plus en plus pointilleux et rigoureux quant à l’octroyer. Si un conjoint ou un dépendant peut encore voyager seul et même voler sur d’autres transporteurs, il en va tout autrement pour le compagnon de voyage tenu à voyager exclusivement avec l’ouvrant-droit et ce uniquement sur des avions de SA compagnie, ce qui exclut les vols en code-share d’un autre transporteur. Exemple : employé AF, lui et son compagnon acceptés sur PAR/TYO machine Air France, mais seul l’ouvrant-droit est autorisé à continuer en TYO/NOU sur le vol SB/AF, machine Air Calédonie. Quant aux transporteurs low cost, leur politique tarifaire proscrit le plus souvent d’étendre ce genre de privilège à leurs propres employés.