Voyage Groenland
| Idées voyage Par

Comment partir en voyage au Groenland ? 

Le Groenland, c’est une destination pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, ni ailleurs ! Fjords et icebergs attendent le voyageur qui osera s’aventurer dans l’Arctique. 

Zoom sur l’île-continent

Commençons par rapidement faire connaissance avec cet endroit incroyable. De toutes les îles que compte notre planète, le Groenland est la deuxième plus vaste, après l’Australie. Un coup d’œil sur un globe ou un planisphère permet de la situer à cheval sur l’Atlantique nord et l’Arctique, entre l’immense Canada et la petite Islande.

On trouve à peine plus de 50 000 Groenlandais, la grande majorité vivant sur la côte Sud-Ouest et près de 20 000 dans la capitale, Nuuk. 90% d’entre eux parlent le groenlandais, mais le danois est également reconnu comme langue officielle. L’anglais est enseigné à l’école, ce qui est pratique pour les voyageurs. A noter toutefois qu’hors des villes, la communication avec les habitants ne sera pas aisée. Sur place, on paie en couronne danoise (DKK), ce qui n’a rien d’étonnant puisque l’île est placée sous la souveraineté du Danemark.

A quoi ressemble un voyage au Groenland ? A de la pure aventure. A moins de choisir un tour organisé, il faut être aguerri pour partir en solo dans la nature. Les meilleurs s’essaieront à la pêche au saumon en rivière (un vrai challenge) ou encore à la traversée de cours d’eau glacés.

Mais si l’on fait le voyage dans cet endroit qui requiert une part de vaillance, on se retrouve à admirer les lumières fabuleuses de ses paysages de glaciers, de fjords et d’icebergs, le soleil de minuit et les aurores boréales. Autres activités non moins séduisantes :  faire une sortie en kayak ou en traîneau, ou tout simplement se réfugier dans l’une de ces ravissantes maisons colorées pour échanger avec les Groenlandais.

Préparer son voyage au Groenland

Il faut préparer son voyage avec minutie étant donné la difficulté à se déplacer sur cette île immense. La plupart des voyageurs se rendent à Nuuk, la capitale. Ils y passent une ou deux journées pour profiter de ses magasins et visiter le Musée national et le Nuuk Art Museum, qui met en valeur la culture Inuit. Puis ils peuvent partir à l’aventure vers le fjord de Nuuk, en espérant avoir le privilège d’observer des baleines.

L’autre région très visitée (enfin, c’est assez relatif car il est possible de randonner des jours sans croiser âme qui vive) est la baie de Disko, environ 400 km au Nord de la capitale. Avec ses icebergs gigantesques (notamment le Icefjord), c’est l’un des joyaux naturels du Groenland. Les villages aux maisons colorées offrent un refuge aux trekkeurs. Mais là encore, il faut prévoir à l’avance car on n’improvise pas en milieu « hostile ».

Des bateaux de croisière partent de la pointe Sud de l’île et remontent le long de la côte Ouest jusqu’à la baie de Disko. Ce périple permet d’approcher les icebergs et de découvrir la vie des habitants dans les petits villages côtiers est somptueux… mais il est très onéreux : plus 1 000 euros sont à débourser pour s’offrir ce privilège.

Baleine Groenland

Comment aller au Groenland ? - En avion, il faut obligatoirement passer par Copenhague au Danemark ou Reykjavik en Islande. Nous recommandons de trouver un vol pour Copenhague pas cher (des compagnies low cost desservent la capitale danoise depuis la France). Il faut réserver aussi longtemps à l’avance que possible le vol pour le Groenland avec les compagnies SAS ou Greenlandair.

Se déplacer une fois là-bas - il existe une seule route et elle ne fait que quelques kilomètres ! Entre l’aéroport et la capitale… Pour le reste, c’est donc soit en bateau, soit en hélico, en avion, en motoneige, en traîneau ou à pied ! Vous comprendrez donc que se déplacer revient très cher. Les baroudeurs expérimentés pourront se débrouiller avec les pêcheurs pour négocier une dépose en bateau.

Quand y aller ? - L’hiver est idéal pour admirer les aurores boréales, mais en été les voyageurs profitent du soleil de minuit. Ceux qui sont attirés par le chien de traîneau et les activités de neige comme le ski de rando’ préféreront la période février-mars-avril. L’été, on peut espérer entre 10 à 15 degrés en journée, à noter toutefois qu’il peut geler la nuit.

Quel matériel prévoir ? - L’ennemi numéro 1, c’est évidemment le froid. Il faut donc une tente, un duvet ainsi que des vêtements très très chauds et de bonne qualité – de l’équipement de haute-montagne en somme -, mais aussi une casquette-moustiquaire pour lutter contre les nombreux moustiques et des chaussures bien étanches.

Pour aller plus loin et préparer au mieux votre voyage au Groenland, rendez-vous sur le site Visit Greenland (mais seulement en anglais) et regardez le film français sorti en 2016 Le voyage au Groenland

Laissez un commentaire