Destination à boire
| Idées voyage Par

10 destinations à boire

Connaissez-vous le spiritourisme ? C’est une forme de voyage qui met l’accent sur la dégustation de boissons alcoolisées. Celles-ci font en effet partie du patrimoine d’un pays et en disent beaucoup sur une culture. Dis-moi ce que tu veux boire, je te dirai où aller… Voici dix endroits dans le monde pour pratiquer le spiritourisme.

1. Eaux de vie dans un kert à Budapest – Hongrie

La Hongrie est un grand producteur de vins mais voue également un culte à son eau de vie nationale, la pálinka. Les Hongrois, sportifs, la dégustent en apéritif suivie d’une bière.

Aromatisée à la poire, à la pêche et à des dizaines d’autres parfum, elle est encore meilleure à l’ombre d’un kert, un de ces immenses bars en plein air qui font le bonheur des habitants l’été à Budapest. De nombreux festivals sont consacrés à la boisson nationale.

A post shared by Valentina Siragusa (@valucchia) on

2. Bières dans un café de Bruxelles – Belgique

La première chose qui frappe les Français en Belgique, ce sont les tarifs attractifs de la bière et le choix immense qui leur est donné.

Au Delirium Café, institution bruxelloise, c’est un véritable catalogue de plus de 2000 bières que vous trouverez, parmi lesquelles certaines bières de collection. On se demande vraiment comment est géré un stock aussi impressionnant.

3. Vodkas dans le Kazimierz à Cracovie – Pologne

La Pologne produit certaines des meilleures vodkas du monde et la boire tient presque de l’acte diplomatique dans le pays. On ne refuse jamais le premier verre, qu’il faut boire cul-sec.

Cracovie, et sa vie nocturne trépidante, est un bon endroit pour aller goûter quelques vodkas locales, dont certaines atteignent les 90°. Oubliez les boîtes tapageuses de la vieille ville et rendez-vous au Kazimierz, le quartier juif réhabilité, à l’ambiance plus intimiste.

A post shared by Darren John (@darrenj0hn) on

4. Cocktails au comptoir d’un bar de Tokyo – Japon

Le professionnalisme des barmen japonais est sans limite. Tokyo est considérée comme une capitale du cocktail. On vous y préparera un mélange dont vous vous rappellerez des années après l’avoir bu.

La meilleure façon de choisir un cocktail est de laisser le barman le choisir pour vous en lui indiquant vos envies du moment.

A post shared by @liligo_official on

5. Vins dans une cave de Mendoza – Argentine

Si l’Argentine n’est que le 6ème producteur de vin mondial, bien loin derrière la France, on adore la légèreté et la simplicité avec laquelle il est dégusté là-bas.

C’est en février-mars que commencent les vendanges - fiesta de la vendimia - à Mendoza, la plus grande région viticole, où la fête bat son plein pour fêter l’arrivée du nectar.

A post shared by(@tebimza) on

6. Whiskys dans une distillerie bretonne – France

Le saviez-vous ?  On produit du whisky en France depuis quelques années, dans une douzaine de distilleries dont cinq en Bretagne. D’ailleurs, on consomme aujourd’hui dans l’hexagone plus de whisky que de pastis.

Si vous passez en Bretagne, à Lannion, allez voir la distillerie Warenghem. Vous y goûterez le whisky Armorik fabriqué à l’eau pure filtrée par le granit des côtes bretonnes.

A post shared by Fantomboy Eightyone (@fantomboy81) on

7. Tequilas dans un bar au village de Tequila  -Mexique

Le Mexique est le seul pays du monde officiellement producteur de tequila, boisson à base d’agave (une sorte de cactus).

On ne peut pas dire que la tequila est une boisson qui se déguste, puisque les Mexicains l’avalent cul-sec avec un citron vert et du sel. Et enchaînent avec plusieurs autres, dont le nombre varie selon l’humeur. Ceci dit, le partage de la tequila est synonyme de convivialité et il existe quelques tequilas haut-de-gamme vouées à la dégustation, que vous trouverez dans la région du Jalisco.

8. Rhum sur la plage à Sainte-Marie – Martinique

En 1694, le révérend Père Labat débarque en Martinique et tombe malade. On raconte qu’il fut sauvé par une décoction locale à base de mélasse. Des siècles plus tard, le rhum agricole Martiniquais compte parmi les plus réputés du monde.

On le déguste en ti-punch ou en planteur au bord de la plage. Vous pouvez visiter plusieurs distilleries en Martinique.

A post shared by Julien Crespy (@referencerhum) on

9. Absinthe dans un café à Neuchâtel – Suisse

Il existe 400 distillateurs d’absinthe en Suisse. La production et la consommation y sont légales depuis 2005, avec une teneur limitée en thuyone, la molécule servant à fabriquer la fée verte.

C’est dans la région du Val-de-Travers qu’on en produit le plus et vous pourrez déguster l’absinthe à la manière traditionnelle dans un des nombreux cafés de Neuchâtel. Avec toujours ce petit goût d’interdit transgressé.

A post shared by Philipp Ritz (@philipp.ritz) on

10. Champagne sur les classes affaires des compagnies aériennes

Les compagnies aériennes font choisir scrupuleusement le champagne servi en classe affaires et voyager en business est l’occasion de goûter des champagnes d’exception. Et une coupe de champagne à 10000 m d’altitude, ça n’a pas de prix.

Le saviez-vous ? La production de champagne est fortement menacée par le réchauffement climatique, le vin étant produit dans la seule région de la Champagne en France. En 2003 lors de la canicule, la production avait été réduite de 50%. Raison de plus pour apprécier ses bulles…

A post shared by Alice Ding (@aliceding11) on

Aimez-vous découvrir un pays par ses vins ou ses boissons nationales ? D’autres idées de destinations où pratiquer le spiritourisme ? 

Attention :  L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Photos : Shutterstock, Instagram

4 réactions

  • Jeremie Murat Répondre

    Une petite Chartreuse ou un vin de noix à Grenoble ne font pas de mal non plus : )

  • Coralie Répondre

    Contente que nos articles vous plaisent ! 

    Au sujet de Flickr, nous privilégions l’utilisation de creative commons avec usage commercial dès que cela est possible, avec quelques très rares exceptions, si aucun autre visuel n’est disponible et dans la mesure où nous n’en faisons pas un usage commercial à proprement parler (d’ailleurs même sur notre moteur de recherche nous ne vendons rien) – Je me ferai un plaisir de veiller à prévenir systématiquement dans ce cas à l’avenir ! 

    Merci, bien à vous
    coralie

  • Mickael Thomassin Répondre

    Salut – Chouettes vos articles mais n’hésitez pas à prévenir quand vous utilisez les photos Flickr, copyrightée pour un usage non-commercial, comme celle du barman de Tequila ! Thx.

  • patrimoine Répondre

    Si en plus de tout ce que l’on peut découvrir ici il faut en plus se mettre a boire, il deviens important de mettre ce blog en favoris.

    Amicalement