Slide background
Slide background

A travers les villages du Djebel Akhdar

Depuis l’hôtel Sabah à Sayq, on peut facilement partir à la découverte du Djebel Akhdar à l’occasion d’une courte randonnée à travers la montagne et les villages environnants. L’itinéraire débute en contrebas de la ville dans le petit village d’Al-Aqur. C’est plutôt un hameau, devrais-je dire, qui se compose de petites maisons traditionnelles en pierre, toutes recouvertes du même enduit jaune d’or, qui patine avec le temps pour prendre des teintes orangées ou rouge. On peine au départ à trouver son chemin dans les petites ruelles du village, même si l’itinéraire est balisé. Certaines peintures se sont effacées par endroit et n’ont jamais été repeintes.

al ayn

Une fois traversé le village, on découvre un panorama assez impressionnant sur la vallée et les à-pics du Jebel Akhdar. Les cultures en terrasse sont nombreuses et apportent beaucoup de verdure, chose assez rare à Oman. Des petits canaux courent sur le flanc de la montagne pour apporter l’eau dans les plantations. On retrouve des fleurs, de la canne à sucre, des palmiers. On aperçoit en face, sur l’autre flanc de la montagne, les villages de Ayn et Shirayjah. Je croise un groupe de touristes hollandais qui m’avait déjà repéré dans le désert la veille. Nous conversons un moment de nos impressions de voyage, ils reviennent ici pour la quatrième fois avec à chaque fois le même plaisir, et toujours de nouvelles choses à découvrir.

Au village d’Ayn, je demande mon chemin à de jeunes omanais nouvellement arrivés, qui me demandent la signification des drapeaux rouges et jaunes peints sur les murs de leur village. Je suis un peu étonné, c’est normalement moi qui aurais dû leur poser cette question. Les sentiers serpentent au milieu des jardins, empruntent quelques fois des rigoles ou un lit de rivière asséché, puis poursuivent par un enchaînement de petites marches taillées dans la roche. Ce n’est pas un trek au sens où nous l’entendons en France, plutôt une petite marche paisible, qui offre de beaux panoramas et un bel aperçu de la vie rurale dans les montagnes d’Oman.

Et les paysages sont grandioses, je suis fasciné depuis le départ par les montagnes de ce pays, brutes et tranchantes, immenses rochers déchiquetés par le vent et l’érosion, sur lesquels on semble déposer par endroit des petits villages colorés, qui jouent les équilibristes au bord de la falaise.

Comptez deux à trois heures pour cette randonnée qui peut s’effectuer en famille. Elle peut toutefois être assez éprouvante à cause de la chaleur et du dénivelé, mais il n’y a pas de difficultés techniques particulières. N’oubliez pas de prendre de l’eau, et vous verrez, cet itinéraire est magique !

ak aqur ash shirayjah cultures en terasses 2 cultures terrasses falaise montagne jebel akhdar petite porte

Amoureux d’écriture et de voyages, Paul est l’auteur du blog Petits Voyageurs. Il parcourt l’Asie et l’Europe dès qu’il en a l’occasion depuis plus de 5 ans. C’est à ses côtés et à travers ses yeux et ses mots que vous vivrez l’exploration du Sultanat d’Oman.

Aimez notre page Facebook!

Votez pour votre destination favorite et participez au tirage au
sort pour gagner un billet d'avion A/R pour 2 personnes vers le
Canada, Oman ou la Zambie !

CANADA OMAN ZAMBIE
CANADA OMAN ZAMBIE

 

 

×